Estic Tip

18 décembre 2018

18 Décembre 2018 Nous ne sommes pas des abrutis

Depuis quelques jours j’ai un peu oublié mes travaux d’écriture. Beaucoup d’activités annexes m’ont occupé. Et visiblement ce n’est pas fini.

Beaucoup de route et d’autoroute ce qui est favorable à la réflexion bien que les trombes d’eau à certains endroits m’aient obligé à me concentrer sur la conduite.

L’éloignement des médias télévisuels et du Web permet de prendre un certain recul.

De plus en plus je pense que la parole peut être utilisée pour manipuler. Certains en sont spécialistes. Beaucoup de ces manipulateurs de vent parlent pour masquer des actes peu reluisants. Une parole peut être décrite comme violente, mais n’a jamais tué personne, contrairement aux actes faits en douce mais volontairement agressifs peuvent beaucoup plus blesser, voire tuer. Avez-vous remarqué que souvent le langage politique sous une apparence politiquement correct, utilise parfois des termes qui ne sont que la traduction d’actes pour faire mal volontairement.  Je pense au « croc de boucher » de Mr Sarkozy par exemple, terme déjà violant, mais qui masquait une volonté permanente de nuire par des actes bien plus vicieux. Nos élites sont friandes de ces termes violents qui traduisent des actes en sous-main qui ont pour but d’éliminer tout contestataire. Personnellement je n’ai jamais eu peur des mots, mais beaucoup plus des actions violentes faites en douce, à l’abri du politiquement correct.

J’ai eu le temps de regarder quelques vidéos, sur des médias qui ne font pas partie des médias contrôlées par cette "caste" décrite par la deuxième pièce jointe.

J’ai beaucoup aimé cette journaliste qui juge durement ses « collègues ». Ce qui montre que parler de la communauté journalistique (pas plus que de parler de la communauté scientifique) n’a aucun sens, sauf parmi les gens qui s’autorisent à s’autoriser comme disait Coluche.

Une journaliste parle des journalistes, et je suis d’accord avec elle.

Et cette intervention d’un ex journaliste économique du « Monde » sur « la caste » du nom du livre qu’il a écrit.

Autrement dit pour s’informer il ne faut plus écouter les grands médias, mais ce qui est rassurant est que certains, ailleurs que dans la pensée unique, ont une réflexion beaucoup plus riche.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 décembre 2018

13 Décembre 2018 Restons calmes mais lucides

Attentats

Pour de multiples raisons je suis très sensible à ces attentats qui font de pauvres victimes innocentes.

Les faits actuels de Strasbourg sont à nouveau là pour rappeler que tout n’est pas réglé.

Je pense à ces victimes décédées par hasard et a ces blessés graves, mon expérience médicale me fait envisager ce qu’est une urgence absolue, les souffrances physiques et psychiques que cela recouvre. Les conséquences sur les blessés et leurs familles qui dureront plus longtemps peut-être que les conséquences pour le criminel.

J’ai toute confiance en la police pour retrouver celui-ci, même si c’est au prix d’une enquête parfois longue et souvent ignorée du public.

Il sera retrouvé et je l’espère cette fois-ci jugé avec la rigueur que de tels actes méritent.

Attendons avec patience et laissons les professionnels travailler sereinement, loin des discours médiatiques et politiques.

 

A regarder en rediffusion (replay), cette histoire de l’opium en Chine, remarquable dans « Invitation au voyage » de ARTE.

J’avoue que ma culture sur le sujet s’arrête à la bande dessinée de Hergé dans les aventures de Tintin « Le Lotus Bleu ». Et même dans l’album beaucoup de choses m’ont échappé, je compte le relire avec des yeux nouveaux car Hergé ne pouvait ignorer le rôle des Européens et des Français dans ce processus guidé par le profit et le libéralisme économique.

Opium à voir en replay sur Arte, en suivant le lien ci-dessous. A partir de la 18 ième minute jusqu’ à la 30 ième minute. 12 minutes pour comprendre mieux l’histoire de la Chine et de l’Europe. (Shanghai)

Invitation au voyage - Le Vercors de Daniel Pennac / Shanghai / Indonésie | ARTE

Linda Lorin nous emmène à la découverte de trois lieux qui appartiennent à notre patrimoine artistique, culturel et naturel. Dans ce numéro : Dans le Vercors avec Daniel Pennac - Quand Shanghai était la capitale de l'opium - L'incontournable : en Indonésie, la danse de Charlot.

https://www.arte.tv

 

Il y a toujours quelque chose à apprendre pour essayer de comprendre sans tabous.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2018

12 Décembre 2018 Je vais me répéter

Je vous répète qu’il faut lire de toute urgence le livre de Naomi Klein « LA STRATEGIE DU CHOC », La montée d’un capitalisme du désastre. Publié en traduction par « Acte sud »

Gros livre, mais dès les 20 premières pages vous aurez les clés pour comprendre ce qui se passe actuellement.

Posez-vous la question, à qui profite le « bololo » ? Ne permet-il pas de faire passer en douceur un état d’urgence permettant de passer en force des lois « contraignantes ».

C’est ce qui s’est passé dans les pays d’Amérique du sud qui ont ainsi « profité » de régimes autoritaires dont les résultats ont été catastrophiques.

Ils sont sortis pour la plupart de ces régimes, mais au prix d’une instabilité mortifère.

Les épisodes récents, y compris les « événements » du marché de Noël me laissent un doute sur une éventuelle manipulation pour sauver le soldat Macron poisson pilote(?) de la grande nomenclatura. L’adjoint du ministre de l’intérieur n’est-il pas passé, assez brièvement par la direction de la sécurité intérieure ?

Réfléchissez !

 

Je vous incite à écouter cette intervention sur une chaine que l’on veut faire interdire

https://www.youtube.com/watch?v=Dt01RFJnOxk

Moi cela me fait réfléchir

Et vous ?

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2018

11 Décembre 2018 Et ça continue

Je ne suis qu’un spectateur engagé. Mon avis est quand même que tous ces mouvements sont un désaveu d’une technostructure coûteuse et hors sol. Elle s’occupe et justifie sa fonction par l’accumulation de textes hors sol. Parfaits du point de vue intellectuel, cohérents entre eux, mais parfaitement incompréhensibles et inefficients.

Je ne parle pas de ceux qui obéissent à ces textes inapplicables et qui ne sont jamais appliqués car inapplicables. Aucune évaluation de l’efficacité. Des mots seulement des mots qui s’échangent dans un cercle restreint. Les « consultations » ne sont que des gesticulations.

Pas la moindre considération des troupes et des sujets. Tout cela dicté par une grande boursoufflure de soi. Le verbe est parfait, la rhétorique bien construite, la réalité bien éloignée.

Je suis gilets jaunes non pas dans mon intérêt, car je sais que les pots cassés seront payés par mon profil social qui ne peut que perdre quelles que soient les solutions sécrétées par les élites présentes et passées.

Je suis incompatible avec cette énarchie froide, pontifiante, loin de tout humanisme.

En gros je suis et reste Macron incompatible.  A l’Enarchie il ajoute une l’absence d’empathie qui confine à la pathologie.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2018

10 Décembre 2018 On attend la parole

Alléluia, l’oracle doit parait-il parler aujourd’hui. Il semble qu’il consulte les « corps intermédiaires » dont il s’est moqué jusque-là. En petit comité quelques prébendes devraient suffire.

Ce matin une « conférence sociale » a lieu. On se paye de mots. J’ai eu l’habitude de ces grandes réunions au nom ronflant, et qui débouchent sur peu de choses, déjà prévues par l’organisateur de la conférence.

Jolies images télévisées. Très grande table à l’Elysée, à vue d’œil 60 personnes autour de la table, le président au milieu. En 3 h, petit calcul il reste deux minutes à chaque participant pour refaire le monde, présentation du locuteur comprise. Ça c’est de l’efficacité.

On comprend pourquoi le « pouvoir » ne veut pas de retransmission en direct de ces réunions. Dangereux que les gens sachent les promesses que l’on va faire aux citoyens, et celles que l’on fait aux élus. Les paroles s’envolent et se transforment quand elles ne sont pas relayées en direct.

Les journalistes sont en épectase. « Il » va parler. « Il » doit trouver « les mots ». Civilisation du verbe, mais pas une civilisation de l’acte. A quoi servent les paroles lorsque les actes ne sont pas en adéquation ?

Personnellement je suis d’une formation où les actes et les décisions sont très souvent dans l’immédiateté. L’erreur, humaine, est toujours possible et doit être assumée dans ses conséquences. La parole est inefficace devant un arrêt cardiaque, une insuffisance cardiaque aiguë, un « malaise cardiaque, il faut évaluer et agir. Dans mon exercice hospitalier périphérique, on doit aussi agir devant une hémorragie, une rétention aiguë d’urines, une chute d’un patient agité, cela arrive ! Il faut agir et bien à propos. L’étude du dossier vient longtemps après que les gestes d’urgence sont faits. Et dans ce métier on ne peut pas s’asseoir longtemps sans qu’un nouvel évènement ne surgisse. Priorité à l’action. Le juriste peut se permettre de repousser les débats, de donner du « temps au temps ». Pas le médecin qui ne peut laisser pourrir une situation. Enfin, c’est ma façon d’envisager les choses.

 

Je ne suis pas historien. Je n’étais pas né lors de la seconde guerre mondiale.

On m’a transmis quelques notions, vraies ? ou interprétées ?

A l’époque actuelle de jeunes exégètes font le rapprochement de notre époque avec celle du Nazisme et de sa montée en Europe. Pourquoi pas.

Comme beaucoup j’ai appris que Hitler avait été élu. Sous-entendu par la populace inculte, comme actuellement le sont les « gilets jaunes ». Il me semble pourtant que Hitler a été soutenu par les industriels, en particulier de l’armement les banquiers, beaucoup de premiers de cordée que la chienlit dérangeait dans ses affaires. Les résistances étaient rares, et j’aime bien l’expression, ces résistants étaient comme des poissons volants, cela existe, mais ce n’est pas la majorité. Les journaux ont bien aidé aussi, mais on préfère l’oublier. Je croyais pourtant que la profession était une grande communauté.

 

Je ne regarde plus qu’épisodiquement les débats télévisés, tant ils sont stéréotypés. Les maigres bataillons LREM courageux et compétents, défendent bec et ongles les bons résultats de la politique qu’ils soutiennent. Pas une once de réflexion mais la récitation d’éléments de langage. En face surenchère d’idées que l’on est incapable de faire appliquer ! On essaie de surfer sur le mécontentement. Pour modérer tout cela nos chroniqueurs ajoutent leur agressivité. Pour sauver leur poste, et ne pas injurier l’avenir ?

J’espère que le président ne nous fera pas un doigt d’honneur, mais fera honneur à sa fonction.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 décembre 2018

09 Décembre 2018 Parlons de casse

8000 manifestants à Paris officiellement annoncés , chiffres du ministère « retouchés » à 10000 deux heures après toujours par le même ministère. Les fins observateurs de la Préfecture de police de Paris incluent-ils dans leurs chiffres les nombreuses équipes de télévisions internationales ?

« En face » le grand maréchal en chef, plastronnant devant ses troupes, ses blindés, exposant sa stratégie nouvelle et d’une colossale finesse. Ce spécialiste du Poker paraît-il, doit souvent terminer les parties complètement lessivé, (ou à poil au Strip-poker).

On annonçait 8000 policiers très mobiles à Paris, 1 policier (équipé en guerre, grenades flash ball, blindés), par manisfestant et 80000 pour la France entière, et on allait voir ce qu’on allait voir. Dévoiler son plan à l’« ennemi » ne semble pas très judicieux !  Hier après-midi le même grand stratège faisait devant les caméras en meute un grand cinéma de remerciements à ses troupes au garde à vous, avec poignées de main émues du grand chef. La casse semble (mais en est-on sûrs ?) avoir eu lieu plus tard.

Cela me donne vraiment l’impression que ces grands hommes ne maîtrisent rien, à part essayer de maitriser la communication. Ils n’ont pas peur du ridicule. J’admire les troupes de gendarmes et policiers envoyés au « front » par de tels incapables.

Nous avions eu l’exemple à notre Dame des Landes de la nullité de ces stratèges et de leur stratégie à la Pyrrhus, conduisant à la capitulation sous l’apparence d’une paix négociée comme une défaite.

Certains manifestants, « gilets jaunes » et pacifiques repoussés assez « virilement » de certains ronds-points demandaient pourquoi une telle démonstration de force n’était pas faite dans les « quartiers ». Je ne suis pas loin de me le demander aussi. Il est vrai qu’avec de tels chefs et stratèges de Poker, la remise en ordre n’est pas gagnée.

Et si on écoutait les citoyens calmes et on leur demandait d’aider à remettre les choses en ordre ? Pas avec des promesses qui n’engagent que ceux qui les écoutent comme aurait dit Mr Charles (Pasqua, grand protecteur des cercles de jeux lui aussi). Mais avec des actes mûrement étudiés et réfléchis. Ce qui ne semble pas pour l’instant le cas tant nos génies sont débordés par les conséquences de leurs décisions irréfléchies.

En médecine le premier commandement était « primum non nocere », mais c’était l’ancien monde. Maintenant le mot d’ordre est d’abord réformer.

Plutôt que de laisser la parole aux bobos télévisuels le pouvoir de défendre tout et son contraire, voyant le nazisme partout, l’anti sémitisme, l’anti féminisme, l’anti tout partout, ne pourrait-on pas écouter la « populace » qui n’en peut plus de la bêtise et de la suffisance insuffisante de nos soi-disant élites ! Nos premiers de cordée qui ne sont suivi que par leurs courtisants.

On peut-toujours rêver.

 

En y réfléchissant, je me demande si mon ironie n’est pas due à l’expérience de ma carrière qui m’a conduit très souvent à lutter contre les grands stratèges des ministères qui imposaient des réformes, sans écouter l’avis de « celles z’ et ceux » qui étaient sur le terrain. On en voit actuellement la grande pertinence. Mais les responsables et coupables de l’époque ont été suivis de mêmes irresponsables et jamais coupables. Le seul responsable est le citoyen qui ne veut pas payer, et dilapide les largesses de l’Etat pour son confort personnel. Salauds de malades.

Info sur le JIM 

De plus en plus de médecins, de moins en moins de praticiens et des déserts toujours plus désertiques !

Paris, le mercredi 5 décembre 2018 - Le Conseil national de l'Ordre des médecins publie l'Atlas 2018 de la démographie médicale. Ces travaux mettent en évidence que si le nombre de médecins inscrits au tableau de l'Ordre est en augmentation (296 755 au 1er janvier 2018, +2% par rapport à [...]

https://www.jim.fr

 

Et infos sur le financement de la sécu

Et je ne sais pas si c’est vraiment vrai, mais c’est dans les médias et sur internet. En particulier, mais pas que, sur Médiapart.

 

Le trou de la sécu....

Pourrait, non seulement être comblé, mais en plus, il pourrait faire un monticule... Vous saviez pas??? normal !!! Aucun politique ne mets ce sujet là sur le tapis, aucun média.... Alors que la sécu est autrement plus importante pour nous tous que les coucheries des uns et des autres!

https://blogs.mediapart.

A quand la transparence des comptes de la nation ?

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2018

08 décembre 2018 Téléthon

A mille lieux des platitudes et joutes oratoires stériles de l’immédiateté politique et médiatique, j’ai préféré ce matin cette vidéo de France 2. Je vous en donne le lien de replay qui malheureusement ne sera valide que 6 jours. J’espère qu’ensuite il sera possible de revoir ce magnifique moment de Téléthon sur le net : Les chemins de Jeanne. (Personnellement je l'ai enregistrée sur mon ordinateur).

C’est long 45 minutes, mais c’est un moment dont il ne faut pas vous priver. Dès les premières minutes vous serez accrochés par cette Vidéo et entretien de Sophie Davant magistrale d’intelligence et d’humanité ; avec une lumineuse « marraine » du Téléthon de 8 ans en 2004 et réinterrogée 14 ans plus tard.

Téléthon Les chemins de Jeanne

Avant de commencer une vie de religieuse contemplative, Jeanne Pelat, 22 ans, figure du Téléthon, se confie à Sophie Davant et évoque son parcours.

https://www.france.t

 

Dans ma vie professionnelle j'ai rencontré de nombreuses personnes handicapées. En dehors de mon activité professionnelle il se trouve que j’ai eu à côtoyer ce monde si ignoré du handicap. Des handicapés jeunes mais également des handicaps de personnes plus âgées atteintes par les aléas de la vie.De par ma profession, mes amis avaient recours à mon savoir faire pour les aider à mettre en place la sécurité de manifestations sportives pendant "mes temps libres" et à titre bénévole. Mais surtout ces jeunes et leur famille souvent très fusionnels, et qui s’impliquent dans le bénévolat et le sport. J’ai eu l’occasion d’assurer, seul ou avec des collègues et amis, l’organisation et le service de la sécurité médicale de manifestations sportives d’handisport (handicap plutôt physique) ou de sport adapté (handicap plutôt intellectuel). Ceci dans des activités aussi diverses que le ski, la course à pied, cross, en raquettes, la natation, et même des raids en 4X4. Les « Jeux nationaux de l’avenir Handisport » de Bourg en Bresse (2004, année du premier interview de cette enfant devenue cette adulte mature, réfléchie et déterminée), regroupant plusieurs centaines de participants et encadrants, avec des activités sportives multiples, ping-pong mais aussi rugby basket, tir à l’arc, sports nautiques etc. J’ai souvent trouvé une fraternité et une amitié des participants et de leurs accompagnants. Tout le monde se rend utile dans la bonne humeur l’amitié et le tutoiement est la règle. Malgré des difficultés énormes pour les familles la plupart restent soudées et fraternelles. Les structures de prise en charge et d’aides étaient encore en 2004, et restent très insuffisantes et les aides de l’état sont rendues difficiles par la paperasse et la lenteur pour des personnes par ailleurs souvent pressées par le quotidien et l’immédiat. Les clubs services si souvent décriés agissent avec souplesse et efficacité, mais dans la limite de leurs moyens, et le coût des aides est souvent au-dessus des moyens des familles. (Fauteuils, ascenseurs, voitures adaptées au transport de fauteuils etc.)

La recherche progresse vite, les chercheurs travaillent. Souvent ils sont ignorés car la recherche fondamentale source de tout progrès est ignorée du grand public, et difficile à faire comprendre. Souvent la recherche de subvention devient une des tâches les plus prenantes des chercheurs. Le Téléthon grâce à des animateurs de qualité, souvent moins connus que nos télés vedettes médiatiques, apportent leur métier et leur cœur à l’information du public. On est bien loin de l’agressivité de nos soi-disant débats politiques.

En tout cas quelle leçon nous donne cette jeune femme dont l’humanité transcende le handicap.

J’ai perdu depuis longtemps la foi en un être supérieur. Mais sa foi à elle, si profonde, si tournée vers l’autre, sans violence ni reproches est une leçon à l’intégrisme.

Elle est tout simplement humaine.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 14:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2018

07 Décembre 2018 La déroute

Je parle ici de la déroute des communicants, des spécialistes des médias, des animateurs de tables rondes, des journalistes vedettes qui « modèrent » les discussions en mettant en conflit les interlocuteurs histoire de faire le buzz.

L’agressivité de ces modérateurs, habituelle depuis quelques mois est décuplée par le fait qu’ils ne comprennent rien à ce qui se passe. Tout cela sort de leurs schémas figés, de leur révérence envers ceux qui les dirigent, les pilotent, les payent. Ils ne se rendent même plus compte de leur blocage intellectuel, eux qui vivent depuis des années dans le confort du vedettariat, dans leur suffisance de passer à la télé, et d’avoir des revenus confortables du fait de leur suivisme. Ils vivent entre eux, en confrontation intellectuelle uniquement par l’intermédiaire de l’audimat. Petit monde fermé qui vit dans sa bulle parisienne.

Heureusement quelques chaînes « des régions » voire de la « province », apportent des vues neuves, varient les interlocuteurs, montrent des images de l’autre monde si loin des Champs Elysées qui est de bon ton de faire suivre par : « la plus belle avenue du monde ». Je laisse les touristes en juger actuellement.

Rares sont les reportages montrant les commentaires de nos voisins européens transmis quand même, mais rarement par des journalistes du cru. Mon ami belge est pour moi une bonne source. Souvent il s’agit de correspondants français dont l’optique me semble parfois être restée très franco-française.

J’ai quand même bien ri en regardant cette vidéo. Le début est très franco-français mais regardez à partir de la deuxième minute l’avis des américains au moins vu par les journalistes de Fox News.

Pour Fox News, les Français travaillent 4 jours par semaine - ZAPPING ACTU DU 06/12/2018

Ces derniers temps, Donald Trump aime s'emparer du sujet " Gilets jaunes " et le détourner. Il l'a déjà fait à plusieurs reprises depuis que les manifestations ont éclaté un peu partout en France et en Belgique.

https://actu.orange.fr

Quand je pense à nos chaînes françaises savantes qui nous présentent le voyage magnifique de notre président admiré par le monde. Je pense que nos journalistes franco-français nous assènent une vision tout aussi lumineuse et dépourvue de toute partialité en ce qui concerne la Russie, la Syrie, l’Afrique etc.

Mieux vaut en rire.

 

 

Pour vous remonter le moral et vous faire rire cette info dans le « Journal International de médecine » (JIM)

Cannabis : rupture de stocks au Canada !

  • Quentin Haroche
  • JIM Actualités métier
  •  6 déc. 2018

Vancouver, le jeudi 6 décembre 2018 – Un peu plus d’un mois après la légalisation de la vente et de la possession de cannabis récréatif au Canada, de nombreux magasins sont en rupture de stock et ne peuvent satisfaire les demandes des consommateurs. 

(Suite de l’article sur JIM quand on est abonné).

 

En gros les trafiquants continuent à fournir pendant que l’organisation par l’état est en pénurie !

Les défenseurs de la libéralisation, en France, veulent le faire pour tuer le trafic ! On n’en est pas encore là.

On a déjà été incapable d’organiser la fabrication des médicaments et on dépend maintenant de l’Inde et autre pays plus ou moins exotiques, avec des ruptures de stocks permanents. Les fabricants privilégiant les pays les plus offrants. Nous n’en sommes pas ! Quand ce n’est pas une rupture de stock du fait d’une contamination du produit au cours d’une fabrication que nous ne maîtrisons plus. (Actuellement médicaments à base de Valsartan, le savez-vous ?). (Annonce du site Univadis)

Quand aurons-nous des décideurs qui réfléchissent ?

On voit bien, en France tous les intelligents qui ne comprennent rien à la vraie vie.

Estic tip 5

 

Posté par Estic tip à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 décembre 2018

06 Décembre 2018 Il avait un visage défait

Je lui ai trouvé une petite mine sur la 2 ce matin. Je parle de mon ami Bruno Le Maire. Se serait-il mis au travail ? A-t-il trouvé la solution pour planquer les impasses de son budget que de toute façon le contribuable paiera.

J’ai retenu que les taxes sur l’énergie sont repoussées. Au moins pour l’année 2019. C’est une promesse qui n’engage que lui et qui augure mal de l’année 2020. Mais ce sera peut-être plus tôt car on sait ce que valent les promesses.

Je suis impressionné par l’aisance à brasser les grands chiffres qui ne veulent rien dire. Qui servent surtout à masquer l’arnaque dans les approximations du budget en compliquant à loisir le problème. Au point même qu’ils ne savent pas eux-mêmes où ils en sont.

J’ai en mémoire la fameuse crise des subprimes. Toutes nos élites n’y ont rien compris. Banquiers et ministres, qui sont souvent les mêmes, se sont fait avoir et n’ont rien anticipé. Mais pas grave, les Français paieront. Sarkozy nous a sauvés ! enfin a sauvé les banquiers et leurs banques. Les banquiers ont pu être remercier avec un grand chèque cadeau et les trous bouchés devinez par qui !

La ministre des finances du moment, autre Phoenix de la caste, s’est faite arnaquée par Mr Tapie et les Français paieront encore car Tapie est bien conseillé, lui. Par des avocats dont les revenus sont au pourcentage de l’arnaque, ont fait disparaître l’argent et peut-être doit-on encore subventionner un pauvre indigent. Mais la ministre coupable de « légèreté » est devenue depuis « patronne » du FMI. Sers pairs savent reconnaitre les compétences.

J’ai vu dans un entrefilet que Bernard Tapie faisait des interventions en milieu scolaire. Ce grand honnête homme est-il le plus compétent ? Je me rassure en pensant que ces jeunes élèves ne connaissent pas les exploits de l’orateur et ses compétences dans l’arnaque. Mais eux aussi devront encore payer.

Petit rappel, ce monsieur a fait sa fortune en étant un « entrepreneur ». Aidé par des comptables honnêtes, des avocats retords, des banquiers avisés, Il a repris des entreprises sur le déclin pour un euro symbolique, à « dégraissé » les employés, optimisé les comptes et revendu à d’autres « entrepreneurs » qui ont surfé sur la valorisation boursière de l’arnaque et sur les subventions généreusement octroyées aux sauveurs d’entreprises. Tapie se plaint d’avoir lui-même été arnaqué par sa banque par les mêmes techniques employées par lui-même. Le pauvre !

Je compatis à son « combat contre la maladie » mais j’ai connu bien d’autres combattants bien moins favorisés que lui à qui leur entreprise, ou la sécu demandait le remboursement de sommes ridicules avec moultes menaces qui gâchaient la vie de ces citoyens dont le tort avait été de croire que les sommes qui leur avaient été données dans une période difficile, avaient été « données » par des comptables compétents.

Notre ministre actuel le visage moins lisse que d’habitude, emberlificotait bien ses phrases pour laisser penser qu’il avait compris quelque chose à ce salmigondis.

L’important est de faire bonne figure. Et de plaire à Jupiter, qui ressemble de plus en plus à Eole qui brassait le vent et qui dans sa course vers le soleil s’est fait déplumer avec de graves conséquences pour lui.

Éole - Wikipédia

" il coud toutes les aires des vents impétueux, car le Homère lui prête douze enfants, six fils et six filles, qu'il a mariés entre eux et qui vivent fastueusement dans son palais.

http://wikipedia.org

Il est de plus en plus évident que nous avons un problème « de gouvernance ». Ces gens n’ont aucun sens pratique, aucune expérience de la vie, leur sort dépend uniquement de la cohésion de la caste et des parasites qui en profitent.

Je suis toujours avec intérêt les évolutions de la santé. Il est évident que la caste ne veut pas se rendre compte de la situation débile dans laquelle ils ont mis les professionnels qui rajoutent des couches d’âneries pour masquer les précédentes. Ils ne maitrisent plus rien. Mais gardent bonne figure ! Mme Marysol Touraine géniale ministre précédente est mise en douce en accusation. Il est de bon ton de charger ceux qui ne sont plus aux affaires, après les avoir défendus bec et ongles quand ils avaient le pouvoir. Mais ils ont déjà vogué vers d’autres conquêtes et prébendes. Il faut bien valoriser ses compétences !

 

Petit fait-divers passé inaperçu dans le remue-ménage actuel. (Mais ce n’est pas un remue-méninge tant l’électroencéphalogramme de nos élites reste plat).

 

Hauts-de-Seine : un professeur d'université poignardé à mort devant son établissement à Courbevoie

L'enseignant, âgé de 66 ans, a été tué de plusieurs coups de couteau devant l'université privée Léonard-de-Vinci mercredi à la mi-journée. Un étudiant de 37 ans a été interpellé. Un professeur d'anglais de l'université privée Léonard-de-Vinci de Courbevoie (Hauts-de-Seine) a été tué de plusieurs coups de couteau devant l'établissement, mercredi 5 décembre, selon une source policière.

https://actu.orange.fr

Petit rappel, cette université privée a été créée par Mr Pasqua, avec des subventions que sa stature lui permettait de « mobiliser ».

Il semble que l’on y admet des étudiants « qui n’ont pas les mêmes valeurs » que tout un chacun, du moins des citoyens français honnêtes. Il en reste encore.

Je ne doute pas que l’avocat commis d’office à nos frais, s’appuyant sur la jurisprudence, ne plaide l’absence de bases de démocratie de cette personne issue d’un pays en guerre. Il faut reconnaître que nous y sommes pour quelque chose avec les Soviétiques et les Etats-Unis qui perdus nous ont entraînés dans la coalition vertueuse après avoir fait partir les « russes » grâce à la création d’Al-Qaïda.

Mais nous aussi oublions tant de choses.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2018

05 Décembre 2018 Petit coup de blues

Interview de Sylvie Vartan à la TV ce matin, et qui reprend les chansons de Johnny, surfant, mais elle est quand même la mieux placée, sur le décès de son ancien mari et père de ses enfants.

Ce n’est pas trop ma tasse de thé mais le présentateur parlait de l’air de liberté qui régnait à cette époque post 1968.

Je me suis posé la question de savoir ce qui avait changé.

 

J’ai ma propre réponse qui vaut ce qu’elle vaut

C’était une époque de liberté car des blocages avaient sauté et les contraintes n’avaient pas encore été reconstruites par ceux qui veulent régenter la société à leur profit.

Epoque qui n’avait pas de prêcheurs médiatiques et prédicateurs cathodiques permanents et aux ordres, et qui s’érigent en gardiens de la parole politiquement correcte. Je parle aussi bien des bobos que des associatifs, politiques et journalistes vedettes.

Il n’y avait pas en boucle le sermon permanent de ce qu’il faut penser, croire, faire.

Je suis frappé par le déclassement permanent de ceux qui travaillent. L’absence de respect des capacités de l’autre et du rôle de l’autre.

On réforme l’école. Ecole obligatoire à 3 ans. Qui va les accueillir, avec quel programme, et enseignés par qui.

On parle de donner un rôle d’enseignant aux encadrants de vie scolaire. Qui va les remplacer eux ? Avec quelles compétences ?

Cela se rapproche du cas des médecins qu’on a été incapable de former en nombre suffisant, et qu’on veut remplacer par des techniciens, et les techniciens par des accueillants, pourquoi pas des associatifs ? (Mais certains associatifs professionnalisés sont très coûteux)

Les « gens » demandent la liberté et l’espoir d’un monde meilleur, non pas dicté par le haut, mais organisé simplement pour que chacun puisse travailler et vivre de ses qualités et compétences.

 

 Ce que l’on appelle maintenant les stages de formation sont le plus souvent des stages chargés de dégonfler les chiffres de chômage. Personne (et surtout pas l’état qui finance) ne s’occupe de savoir si la formation est réelle, utile, adaptée aux besoins et en adéquation avec le formé. L’important est de caser des formateurs qui n’ont plus leur place sur le marché du travail et de mettre en parking des gens qui voudraient trouver des vraies compétences dans une vraie profession. D’où le trajet de certains allant de stage en stage sans trouver de travail.

 

L’Enarchie est la caste de ceux qui se pensent le droit d’imposer aux autres ce qu’il faut faire et comment le faire. Et qui nient leur impuissance. Ils se croient compétents en tout, passant de ministères en ministères et en réformant des pans entiers de la société et de spécialités dont ils ne connaissent rien, si ce n’est par dossiers eux-mêmes montés par des personnes qui n’exercent plus ou plutôt qui n’ont jamais exercé sur le terrain.

Tout cela me rappelle le principe de Peter énoncé clairement en 1970, à lire et à relire en savourant. Très bien expliqué par Wikipédia.

Principe de Peter - Wikipédia

Le principe de Peter (appelé parfois " syndrome de la promotion Focus ") est une loi empirique relative aux organisations hiérarchiques proposée par Laurence J. Peter et Raymond Hull dans leur ouvrage Le Principe de Peter ( 1970).

http://wikipedia.org

Déjà à l’œuvre depuis des dizaines d’années il est arrivé à son stade ultime. Voilà qui explique notre société brouillonne et bloquée dont le sommet est occupé par le plus incompétent.

Mais ce n’est que mon opinion.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]