Estic Tip

18 juin 2018

18 Juin 2018 Souvenirs et Illusions

Nous sommes le 18 juin :

date qui signifie pour les gens de ma génération la rébellion contre le totalitarisme et contre l’idée d’abandon des « valeurs ».

Je reviens sur la vidéo que je vous ai indiquée dans mes derniers messages. J’ai été marqué par le « vous n’avez pas les bases ». J’ai bien connu ce couplet radoté par nos élites directoriales et dirigeantes : ne discutez pas, vous n’avez pas les bases. Sous-entendu vous ne savez pas, moi je sais, et vous êtes trop incultes pour que je vous explique ces bases, qui en général ne sont pas si solides puisqu’elles sont cachées.

C’est sûrement au nom de ce même principe que :

Orange info : Les Etats-Unis ont bombardé des troupes du régime Syrien. C’est normal d’attaquer chez elles les troupes d’un pays souverain.

Mais là aussi nous n’avons pas les bases. Comme nous ignorions les armes de destructions massives de l’Irak de Saddam. Faites-nous confiance. Au nom de la démocratie.

 

Dire que nous sommes le 18 juin, quelques-uns se sont battus à visage découvert contre un état collaborant au nom du vous n’avez pas les bases

Et aujourd’hui nos alliés et surtout clients, écrasent au Yémen, sous « nos » bombes, une révolte dont je ne sais les fondements. Mais ces bombes alliées épargnent bien entendu les populations civiles, les autres victimes il suffit de les nommer rebelles.

Mais sommes-nous bien clairs : On commence parfois à parler en mode allusif des bombardements de nos « alliés » sur les villes Françaises au cours de la libération en 1944 et des nombreuses morts civiles. C’était pour désorganiser la défense allemande. Mais ces morts n’avaient pas les bases. Il n’empêche que beaucoup sont morts et que la raison d’état est l’objet d’amnésie. Il faut pourtant assumer sa responsabilité clairement si on est fier de ce qu’on fait.

 

Reconnaissance faciale

Nouveau progrès de l’intelligence artificielle utilisé par les chinois. (Canard enchainé). Mais sûrement pas que chez les chinois. Mais eux c’est pour surveiller le peuple et éventuellement le punir. On jette un voile pudique sur ce qui est fait chez nous. Nous, nous sommes dans des pays démocratiques on vous dit.

Lors d’une conférence au Labo Arago et aussi dans « Sciences et vie », ont été signalées les limites (actuelles) de la méthode. Un simple filtre invisible mis devant l’image perturbe le système : pas de reconnaissance ou pire fausse reconnaissance.

Je me suis posé la question de savoir si une simple burqa avec voilette transparente adaptée pourrait tromper le système. Puisqu’on ne fait pas respecter les interdictions, ce serait un moyen d’éviter d’être espionné, nous les pauvres citoyens moyens, hommes et femmes tous à égalité !

Ferait-on appliquer la loi dans ce cas et avec la même énergie que pour la limitation de vitesse ?

Mais Vous n’avez pas les bases

Jupiter doit les avoir, de même que son cothurne.  Pourquoi si elles sont si claires ne pas les faire connaitre aux citoyens ?

Posté par Estic tip à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17 juin 2018

17 Juin 2018 Frontière Vitesse mais pas de précipitation

Je dois avouer que l’actualité footballistique n’est pas mon fort. Et je me rappelle que les jeux du cirque des romains avaient pour but d’occuper le peuple en lui faisant oublier la façon dont il était gouverné.

Aujourd’hui les journaux télévisés sont occupés par la mise en scène de l’accueil des migrants sauvés par « Aquarius » et amenés en Espagne (bateau allemand affrété par une association de siège français je le rappelle). Les reporters sont mobilisés au soleil pour décrire les tentes, les bénévoles (bien identifiés par l’uniforme obligatoire de leur ONG d’origine bien filmés de dos en groupe, les bras ballants, il faut que l’action de l’ONG se sache). Je respecte ces bénévoles qui sont impliqués dans une action qui peut-être les dépasse, qui ont la volonté d’apporter leur aide à leurs semblables, mais qui se consacrent à une tache qu’on leur a assignée. Je respecte moins le marketing fait par ces organisations à la recherche permanente de fonds dont ils sont les seuls à flécher l’utilisation, chacune de son côté. Mais aussi subventionnées par des états peut-être pas si innocents que ça.

Tout ce beau monde et l’Espagne tentent de faire oublier (ou ne connait même pas, l’information a une durée si brève) la frontière Maroco-Espagnole de Mélila. Frontière où sont arrêtés les réfugies africains, sur la dernière limite africaine, par des barbelés qui les déchirent s’ils tentent le passage. Par épisodes on nous montre le drame et on oublie.

Politique de Communication de nos dirigeants, mais pas de vraie politique de résolution d’un problème qui perdure depuis des années. Au pire nos actes les aggravent !

Je compare un peu, l’âge sans doute, à l’Odyssée de « l’Exodus » parti de Sète (France) le 11 juillet 1947 avec 4500 personnes à bord. (Ils migraient échaudés par les camps nazis et l’oubli des dirigeants des Alliés dont l’Angleterre). Navire attaqué et détourné par les Anglais. Arrivé finalement en Palestine. A l’époque un partage entre Palestine et Israël avait été voté le 29 novembre 1947 et l’état Israël avait été créé en mai 1948.

Moins de parlottes, plus de décisions. On sait que cela est loin d’avoir réglé les problèmes, mais au moins il y a eu une décision, nous ne faisons plus que de « bons et beaux discours ».

Autre décision qui va révolutionner le monde. Le premier ministre a décidé le 80 km/h ! Pourquoi pas 70 ou 60, ou même 50 comme en ville ? Les arguments d’énergie cinétique, de distance de freinage, de pollution moindre, de morts en moins peuvent resservir perpétuellement. Je vais passer pour un grand délinquant routier, voire un violent assassin auprès de la faire valoir (subventionnée par l’état) présidente de l’association contre les violences routières. (Rien sur les violences au travail et les décès, mais ceux là ne sont pas taxables puisque défendus par des lobbys qui veillent à la compétitivité de la France qui leur met tant de bâtons dans les roues, (mais avec de grosses subventions quand même).

Mais cela fait parler le peuple qui pendant ce temps-là ne s’occupe pas des autres décisions.

En marche fait de plus en plus du sur-place et donne un élan à la France en freinant beaucoup.

Il faut dire que le 80 « impacte » peu nos élites qui voyagent en cortèges qui repoussent le peuple des utilisateurs qui n’ont rien à faire là. Et dont les « responsables » prennent aussi l’avion pour faire 150 kms. (Canard enchainé de ce mercredi). Problème de sécurité nous dit-on. Je ne savais pas les Français si dangereux ! Il faut dire que ces hommes sont sur occupés …. à prononcer des discours, dont le vrai sens souvent échappe aux auditeurs qui les écoutent au premier degré.

A une époque « Auto Plus » avait suivi les cortèges ministériels. Le nombre d’infractions constatées était majeur. (Sens interdits, passages dans les couloirs de bus, passages forcés de feux et de priorité). Pas de nouvelles tentatives. On a dû dissuader les journaux « indépendants » par des menaces financières et fiscales.

Mais c’est dimanche, il fait beau, ayez confiance… et regardez le foot. Et en plus c’est la fête des pères !

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 juin 2018

Paul Kloboukoff. Sacré Charlemagne

Pour lire cliquer sur le grand écran

avatar 2 essai 2 (002)

Posté par Estic tip à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 Juin 2018 Orange Entreprise Ethique

Ouverture du procès des dirigeants de Orange. Je ne sais ce qu’il en adviendra. Ils ont été déférés à la suite de suicides chez Orange. Le PDG avait parlé en conférence de presse de « mode » du suicide dans l’entreprise. Voilà des paroles qu’on profère en réunion de direction mais qui sont réprouvées par la communication d’entreprise. Tout est dans le faux semblant.

Ma petite expérience m’a montré que le management en cours joue beaucoup sur les faiblesses des « collaborateurs », (largement partagées par l’être humain) plutôt que de jouer sur les qualités que la plupart ont. Un PDG doit dégraisser et toutes les techniques sont bonnes.

Dans ma jeunesse, ancienne, j’avais en remplacement de médecins généralistes, déjà constaté l’incompréhension de certains de la difficulté d’un poste de travail. Je me rappelle le changement de machines dans une usine et un vent de lombalgies chez les ouvriers dont la position de travail avait changé brutalement. Trop d’arrêts de travail ! on ne se pose que rarement la question de la cause. Qu’on ne me dise pas que tout a changé depuis, maintenant on joue plus sur l’inconfort psychologique de ne pas être mis en mesure de remplir son rôle (en mettant le personnel en sous-effectif en santé par exemple). Surtout quand on veut stigmatiser le collaborateur jugé non compliant. Ah ce « management » anglo-saxon si prisé par nos gestionnaires qui n’en ont peut-être pas tout compris de la subtilité, une traduction ne rend peut-être pas compte de la subtilité d’un texte mis dans le contexte d’une culture. A mon avis l’exemple anglais à bon dos. Au lieu de management pourquoi ne pas parler de pilotage de l’entreprise et définir un but clair (et avouable ?)

L’expérience des médecins du travail est aussi intéressante et souvent ils sont considérés comme des gêneurs.

J’ai récemment entendu mes amis généralistes parler des conditions de travail dégradées des soignants, qui se « mettent injustement en arrêt de travail entend-on dire.

J’espère que vous avez regardé la vidéo d’hier qui explique bien le ras le bol des soignants soumis à un management sévère de diminution des dépenses (demandées par le ministère et relayées par toute une chaine administrative. Bon vieux principe qui fait porter à chacun qu’une minime part des responsabilités. Des expériences ont été faites et qui le montrent. (Expérience de Milgram — Wikipédia). « L’homme est un loup pour l’homme » doit-on s’appuyer sur ce fait, ou doit-on rester humaniste ?

Le PDG de Carrefour part avec des avantages qu’il jugerait incongrus chez ses employés, qui à son avis ont, eux, bénéficié d’avantages acquis inadmissibles. Ce pont d’or (Golden parachute) a été décidé avec l’accord du conseil d’administration, c’est-à-dire des gros actionnaires dont les bénéfices ont explosé, même si la gestion a été catastrophique pour l’entreprise.

Les Français sont bons en recherche et en technique, n’est-il pas temps de se rendre compte d‘un enseignement de gestion (économique, humaine, conceptuelle) désastreux pour notre économie.

La France perd son tissu industriel (d’après contrepoint). N’est-il pas temps de mettre en cause la gestion des grosses entreprises, avec l’accord et souvent le coup de pouce des différents gouvernements. La responsabilité de ceux qu’on ose appeler encore nos élites (Cf. Vidéo d’hier) est à mon avis engagée. Les Français ne sont pas des Allemands et plus encore des Anglo-Saxons dont l’exemple est si cher à nos élites anglomanes, mais avec une dérive bien française dans l’application sur le terrain. La notion de responsabilité éthique ne semble pas le fort de nos dirigeants.

J’ai regardé un reportage sur une école de commerce de Lyon qui semble enseigner l’économie éthique. Elle n’est pas d’hier et il serait bon que ceux qui parlent s’en inspirent.

Finalement France et Italie se sont rencontrés au plus haut niveau sur le plan diplomatique. Profil bas de notre président. L’Italie lui a peut-être rappelé les barrages de la frontière à Vintimille et ces tentatives par les cols des Alpes enneigées de migrants encore plus démunis qu’en mer. Nous oublions aussi Calais que nous gérons pour les Anglais en contrepartie de quelque menu monnaie (en Livres ou en Euros ?).

Entre les paroles et les actes il y a une marge importante qu’il faudrait rapidement combler, non en paroles, mais en décisions « fortes » comme on dit en langage décideur.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 juin 2018

15 Juin 2018 Santé un peu, Migrants plus

Parlons très peu de la santé(?) mais parlons plus des réfugiés

 

Et d’abord :

Santé publique « Fréquence Médicale »

VIDEO :

 des soignants parodient le rappeur Orelsan pour dénoncer le manque de moyens dans les hôpitaux

par Charlotte Arce

Après des mois de grève sans être entendus, des soignants du CHU de Toulouse ont décidé de frapper fort en postant sur les réseaux sociaux et YouTube une vidéo où ils reprennent "Basique" du rappeur Orelsan. Objectif : dénoncer leurs conditions de travail et exprimer leur ras-le-bol.

dans l’article, Vidéo à regarder impérativement, drôle et significative de l’esprit actuel des personnels soignants.( 2 mn 50)

https://www.youtube.com/watch?time_continue=29&v=UJ8JXr_LIW4

Pour lire l’article si vous le voulez

http://www.frequencemedicale.com/index.php?op=Actus&articleID=2926&fmnl=1&ReverseCode

 (Accessoirement l’ancien directeur de Toulouse est maintenant directeur de cabinet de la ministre de la santé, je vous en ai déjà parlé)

 

Concertation évaluée par le nombre d’heures passées en réunion et non sur la qualité du débat ou sur l’efficience du résultat. (Ministre du travail. Le nombre d’heures passées, des papiers de dossiers au poids, rien de la qualité de l’écoute)

 

Gesticulations sur la rencontre France Italie (diplomatique celle-là, oublions le foot)

Macron est-il mal informé, nous cache-t-il quelque chose.

Ou Wikipédia est elle incomplète et cache quelque-chose ? https://fr.wikipedia.org/wiki/SOS_M%C3%A9diterran%C3%A9e

SOS Méditerranée est une association fondée en Allemagne de sauvetage en mer Méditerranée créée en juin 2015. Elle opère avec le navire Aquarius depuis février 2016 afin d'apporter une réponse humanitaire d'urgence en mer Méditerranée centrale, là où plusieurs dizaines de milliers de personnes sont mortes noyées depuis les années 2010 en tentant de fuir la Libye, dont plus de 4 500 en 2016 selon l' organisme international pour la migration1.

SOS Méditerranée a été distinguée par divers prix décernés par des institutions publiques.

L'ONG reçoit 98 % de ses ressources financières de dons de particuliers.

 

Donc « Aquarius » bateau loué à un armateur allemand par une association co-présidée par un allemand et une française, dont le siège social est à Marseille, et des fonds de donateurs dont une partie vient de la réserve parlementaire de l’assemblée. Et on veut faire la leçon aux Italiens. Est-on bien informé ?

Lutte-t -on vraiment contre les passeurs ? Ceux qui organisent le départ sur des canots pneumatiques qui coulent opportunément en limite de rayon d’action de bateaux de secours très mal équipés semble-t-il.

Je croyais que la France avait une très grande capacité d’observation et détectait les risques bien en avant.

Je parle des risques qui nous ont fait intervenir sur le territoire d’un pays souverain, la Lybie de Kadafi.

Pourquoi faire courir des risques à ces pauvres gens, jouets de manipulations internationales et d’enjeux internationaux qui les dépassent ? Luttons avec nos magnifiques moyens techniques contre les passeurs.

Retirada

J’habite maintenant dans une région qui a connu « la Retirada », que mes enseignements scolaires républicains m’avaient occulté. Vous savez ces réfugiés espagnols, républicains, mais aussi « rouges » et anarchistes repoussés par Franco en 1939. L’accueil en France fut peu digne, (gouvernement français de front populaire, président français A. Lebrun plutôt radical de gauche).

Beaucoup de réfugiés d’un gouvernement républicain légal de l’Espagne accueillis de façon indigne. En 15 jours (février 1939) 475.000 réfugiés en France ! (dans le sud mais ignorés par la France du nord).

http://www.histoire-immigration.fr/dossiers-thematiques/caracteristiques-migratoires-selon-les-pays-d-origine/la-retirada-ou-l-exil

Des femmes des enfants et des hommes ayant laissé leurs armes à la frontière. Tous mis dans des camps. (Argelès entre autres)

Beaucoup de combattants aguerris ont participé aux groupes de la résistance à l’Allemagne nazie, et beaucoup aussi se sont engagés dans les forces françaises libres et dont la division blindée, commandée par Leclerc, a été la première à entrer dans Paris. Les chars étaient baptisés du nom de batailles de défense de villes espagnoles reprises par Franco (1892-1975). Et ils sont allés jusqu’à Berchtesgaden.

Certains de ces combattants avaient espéré que une fois Hitler abattu, les pays libérés les auraient aidés à combattre le seul dictateur restant en Europe. On sait ce qu’il en est advenu !

Les autres dictateurs, à l’Est sont restés aussi, dont Staline, mais c’était un allié ! Ah politique quand tu nous tiens !

Je ne peux m’empêcher de faire des rapprochements avec la situation actuelle. Qu’en pensent nos politiques ?

Je n’en tire aucune conclusion, je constate l’ignorance de nos dirigeants à la culture très parisienne.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


14 juin 2018

14 Juin 2018 Secret des affaires

Après une journée studieuse, plongé dans des logiciels de vol, d’études de cartes, de programmation de prises de vue par drone, je reviens sur terre.

L’information qui retient mon attention ce soir est le vote de la loi sur la protection du secret des affaires.

J’aimerais bien que Philippe Bilger m’en fasse une explication de texte pour un nul.

Si je comprends bien que des entreprises veuillent protéger les secrets industriels, leurs recherches, leurs découvertes. Ma crainte dans le monde libéral et financier qui nous mène est que cela serve aussi à couvrir le secret des transferts de fonds dans les paradis fiscaux. Les Conseils d’administration pourront en parler librement, entre administrateurs. La menace, lors de la moindre fuite préjudiciable à l’optimisation fiscale de l’entreprise, pourrait déboucher sur une mise en cause judiciaire du donneur d’alerte. Les cabinets d’avocats d’affaires pourraient alors mener des batailles juridiques interminables.

Le secret des affaires couvre-t-il les éventuelles décisions délictueuses d’un CA ?

L’exemple du Médiator est un exemple qui inquiète le médecin. Les révélations récentes sur la composition du « nouveau Lévothyrox » seront-elles encore possibles ? Déjà la communication du grand laboratoire a été mise en marche et je pense que la direction juridique est déjà sur la brèche ?

Les promoteurs de la loi sont-ils si « innocents » que cela ?

 

Fin de grève de 9 jours dans une (grande) clinique de la région. Elle appartient à une chaine qui gère 120 cliniques. On dit que la santé ne paye pas, mais l’on se bat pour racheter des cliniques. Plus de 100 personnes étaient en grève. Interventions et consultations reportées. Le directeur sous la pression de l’inspection du travail a fini par négocier et « donner » un treizième mois. La reprise du travail a été votée à une courte majorité.  Mais les difficultés de relations humaines avec la direction feront ensuite l’objet de concertations qui à mon avis ne sont pas gagnées.

Reprise du travail avec un personnel probablement démotivé, j’ai connu ces problèmes.  Une direction qui n’a rien écouté et a limité les dégâts pour la maison mère. La promotion n’est pas loin.

Ainsi vont les choses chez nous.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 juin 2018

13 Juin 2018 Les agacements du jour.

Tout d’abord je rappelle que le propos de ce blog « Estic Tip » (ça m’énerve en catalan) est bien de parler de ce qui me heurte, et non pas de ce qui à mon avis va bien. Ce qu’il faudrait améliorer et non pas de réformer toute chose dans une frénésie de tout changer pour faire moderne.

Pot pourri de mes agacements du jour.

Macron compte sur le préventif. Personne ne l’a attendu pour le faire. Mais les résultats du « nouveau » préventif vont être attendu longtemps (où va-t-on prendre les moyens, au curatif d’aujourd’hui ?). Et en attendant qu’est-ce qu’on fait ? Que ne fait-il pas de prévention pour le social, école, création d’emplois (pas homéopathiques mais beaucoup comme en Allemagne où les entreprises embauchent, elles, plus que les « projets » en France). Il faut responsabiliser les gens (les fainéants), il faut qu’ils se prennent en main semble-t-il dire. J’attends avec impatience les campagnes de communication dont on connait l’efficacité pour les revenus des actionnaires amis.

GPA que va décider le président Macron, se questionnait un commentateur de télévision ? Je ne savais pas que nous étions restés en royauté et que le souverain décidait de tout ce qui était bon pour ses sujets.

Pluies, maisons de retraites inondées, cliniques inondées, établissements scolaires inondés, quartiers inondés ; va-t-on tout fermer et déclarer partout que l’on ne peut cautionner ce danger ?? Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage ! Je pense à certaines justifications pour fermer les hôpitaux et Epahd dont on ne veut plus dans le schéma régional concocté dans un bureau après des « consultations » dignes des réformes actuelles.

Minima sociaux il faut responsabiliser les pauvres, y z’ont qu’à être riches.

 https://www.lalettredegalilee.fr/minima-sociaux-pas-question-de-faire-des-economies-sur-le-dos-des-pauvres/?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=lettre452 la lettre de Galilée (Vincent Fromentin)

Gérard Filoche, il le dit depuis des années et rien ne bouge.

Cf vidéo https://www.youtube.com/watch?v=z1MJE9lJtFE

A regarder l’air gêné des autres personnes en arrière plan !

Et encore : Ruptures de stock : mon courrier à Agnès Buzyn

Courrier des lecteurs du quotidien du médecin : (accès réservé aux abonnés)

https://www.lequotidiendumedecin.fr/opinions/article/2018/05/28/ruptures-de-stock-mon-courrier-agnes-buzyn_858217

28.05.2018

Madame, la ministre,

Je me permets de venir interpeller toute votre autorité sur un problème qui touche quelque part tous les médecins libéraux de notre pays et qui a trait à l’industrie pharmaceutique, encore une fois.

Je veux parler des « ruptures de stock », « défaut d’approvisionnement », « arrêt des chaînes de production », concernant les médicaments disponibles. Les expressions et les excuses ne manquent pas, et le nombre de ces incidents aux données variables se multiplie de façon exponentielle, jusqu’à dépasser actuellement le nombre de 500 par an : du jamais vu !

  • Suite…. (Je vous en indique les chapitres) :

             Les autorités de santé aux abonnés absents

             Il est temps de remettre de l'ordre

Docteur Jean-Marie Gendarme, 
Médecin généraliste, 
Criel-sur-mer (76)

Source : Le Quotidien du médecin n°9668

On nous dit que l’état doit négocier encore ceci depuis des années, avec qui ? Que font les nombreuses Agences de l’Etat dont nous sommes pourvus ? Les résultats ?  Beaucoup de fournisseurs sont en Inde et comme pour le Lévothyrox on ne livre que ceux qui payent bien (vive le libéralisme). Et en attendant qu’est-ce qu’on fait ?

Sur  « Contrepoints » tribune sur le libéralisme et qui critique de M. Onfray (qui a ma préférence).

 https://www.contrepoints.org/2018/06/13/318086-michel-onfray-un-liberal-qui-ne-comprend-rien-au-liberalisme?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=63fd2cfd79-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-63fd2cfd79-114174185&mc_cid=63fd2cfd79&mc_eid=fc40aef914  .

On peut discuter d’un contrat c'est le libéralisme, mais encore faut-il avoir la possibilité de le faire. Il faut que la relation soit entre égaux, ce qui est rarement le cas et le fameux gagnant-gagnant est une utopie à mon avis. Il y a toujours un troisième qui trinque. Je ne crois pas à l’égalité quand elle est asymétrique.

Je n’ai, en médecine, jamais voulu parler de client. Un client peut négocier, acheter ou ne pas acheter, mais il est souvent en situation de besoin et seul face à une offre organisée. Le patient n’est pas un client car il est en situation d’infériorité au moins temporaire et demande des soins que l’éthique commande de lui donner selon les meilleurs pratiques. En esthétique on peut parler de client et d’offre et demande. Pour un infarctus, une colique néphrétique et bien d’autres choses, nous pouvons tous être en situation de ne pas marchander et en droit de recevoir les meilleurs soins possibles. (Ce qui nous a été promis lors des prélèvements pour la sécurité sociale)

Panne à la SNCF, sans doute la faute d'une maintenance abandonnée ? Pour une fois on ne chiffre pas le coût pour la SNCF, on ne le fait que lorsqu’il y a une grève, et de toute façon c’est de la faute des grévistes qui ne veulent pas accepter ce qu’on leur propose et pas de la faute de ceux qui dirigent et qui n’écoutent pas. La direction demande aux voyageurs de différer leurs déplacements, car on le sait tout le monde se déplace pour faire plaisir à la SNCF. Comme aux urgences, on demande aux patients de bien vouloir retenir leur souffle.

Mais il semble que la panne ait « été réparée ». Sans doute grâce à l’expertise de la ministre ancienne de la maison, mais pas grâce à ces fainéants de grévistes.

Et l’on voudrait que je sois calme.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 juin 2018

12 Juin 2018 Et si nos spécialistes se Trumpaient

Je ne suis pas un spécialiste des relations internationales. Mais je regarde le spectacle. Et surtout le spectacle des spécialistes se contorsionnant pour plier les informations à leur vues figées. Combien de ces spécialistes avaient prévu la chute du mur de Berlin ? Je pense à Mr Duhamel qui depuis des années explique ce qui est bien (chez les gouvernants) et ce qui est mal (chez leurs opposants) et ceci quelle que soit la configuration politique du moment. Et je pense aussi à ces jeunes experts politiques français qui ont suivi les mêmes cursus que nos politiques avec les mêmes enseignants figés dans leurs analyses.

Beaucoup de sommets cette semaine :

Le G7 qu’on nous présente comme un G6 de sages contre un G1 d’un inconscient. G6 si on veut car beaucoup des 6 ont un avis divergeant et veulent utiliser un langage qui se contorsionne pour faire croire à une unanimité dans des communiqués finaux alambiqués et vides de toute décisions. Ces 6 sont d’ailleurs 4 européens, 1 canadien, et 1 représentante anglaise qui veut retrouver sa liberté. Mais quel est l’avis des 24 autres européens ? Ils semblent bien désunis et non représentés par les membres du G. Donc pour les journalistes tout est de la faute de D. Trump, imprévisible inconscient stupide, alors que nos représentants sont géniaux et tentent de le mener par leur charisme vers la seule vérité qu’ils détiennent. (Certains plus que d’autres quand même, une question d’égo sans doute.

Ce même Trump s’envole immédiatement vers d’autres folies si l’on en croit les commentateurs. On verra la suite.

 

Le sommet de l 'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) En même temps se tenait le sommet de l 'Organisation de coopération de Shanghai (OCS). Un médiocre sommet puisqu’on n’y invite pas notre président.

 L’OCS représente plus de la moitié de la population mondiale, et 20 % des richesses produites. Elle regroupe la Chine, la Russie, et compte actuellement quatre ex-républiques soviétiques d'Asie centrale (Ouzbékistan, Kazakhstan, Tadjikistan, Kirghizstan) et deux nouveaux-venus : l'Inde et le Pakistan et des observateurs. Autrement dit rien ! Mr Poutine que l’on rejette du G7 (ex G8) invite les européens à apprendre à discuter efficacement et propose son aide ! C’est ça de l’humour. Pas de réactions de nos journalistes français ou si peu. C’est loin tout ça et la présidence française ne paye pas le voyage. J’ai trouvé sur Youtube une vidéo intéressante que vous pouvez regarder ici :

https://www.youtube.com/watch?v=mbfR1Hzb6vg .

 

Mais c’est une information donnée par des médias que l’on veut classer parmi les producteurs de Fake news ! La loi française peut interdire la diffusion sur les ondes françaises, mais sur Facebook et sur internet ? Pourra-t-on venir sur mon ordinateur fouiller mes listes de vidéo ou de lecture comme on devrait le faire contre nos ennemis car parait-il nous sommes en guerre, mais dont on ne nomme pas l’ennemi. On ne trouve que des euphémismes pour ne froisser personne.

 

Le sommet Etats-Unis - Corée du Nord

Pendant ce temps Mr Trump discute avec Mr Kim, et avec l’accord de la Chine et de la Corée du sud. Les présidents chouchous de nos journalistes de l’école française n’avaient pas réussi cela. L’attitude de l’inconscient de la maison Blanche a au moins conduit à ce sommet. Nos commentateurs et spécialistes français faisaient ce matin des contorsions pour expliquer à nous pauvres ignares tout le mal qu’il fallait penser du protocole d’accord signé. Et de toutes les lacunes qu’eux n’auraient jamais laissé passer. Quand ils sont au G7 ils ne voient aucunes lacunes, ils se contentent de trouver un bouc émissaire, celui qui se met en travers de l’oracle de notre grand président. Qu’en pensent les allemands, les anglais, les Italiens, et les autres pays européens ? Quel fut le rôle de Mr Junker et de Mme C. Lagarde (celle qui n’avait rien vu de l’affaire Tapie) ?

Je ne sais pas si ce sommet Etats-Unis - Corée du Nord débouchera sur quelque chose de positif. Mais où sont les médias français officiels et leurs experts cooptés clairvoyants ?

 

A propos d’euphémisme article intéressant de la « Lettre de Galilée » au sujet des minima sociaux : https://www.lalettredegalilee.fr/minima-sociaux-pas-question-de-faire-des-economies-sur-le-dos-des-pauvres/?

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 juin 2018

10 juin 2018 Sommet et décadence, principe de réalité

Au G7 les représentants des 6 ont été traités comme des valets par un patron voyou. Ça leur a fait drôle ! Ces libéraux qui défendent la gestion libérale des entreprises au dépend des « collaborateurs » viennent d’être traités comme des minables. Ils ont plutôt l’habitude des relations entre banquiers et présidents directeurs généraux. Mr Macron qui mettait en avant ses relations privilégiées avec Trump, qu’il croyait savoir prendre par la persuasion, tombe de haut.

Une réaction commune de l’Europe n’est pas gagnée, car les pays qui la composent ont des avis qui divergent de plus en plus. Il serait temps quand même que ces grands dirigeants se posent des questions sur la légitimité des décisions de la Commission de Bruxelles et son attitude envers la démocratie.

 Sur TV Occitanie une interview d’un dirigeant agricole au sujet de l’huile de palme et Total, et des cultures de colza, soja, tournesol de la région.

Mr Hulot autorise les importations d’huile de palme par Total pour mettre dans le carburant ! C’est en effet très écologique et cela va diminuer la faim dans le monde.

Cet agriculteur a soulevé des questions de bon sens sur l’agriculture française et les importations agricoles venue de très loin, qui ne respectent pas nos lois, ou dont la production est contraire à nos lois (celles qu’on impose à nos agriculteurs nationaux au nom du libéralisme !). Cet agriculteur a parlé des intérêts de notre ministre de l’écologie dont l’entreprise (association ?) Ushuaia est largement subventionnée par Total. Grand calme et grande liberté de ton qu’on ne voit ou n’entend guère sur les grandes chaines d’information et journaux, ceux que l’on voudrait promouvoir en arbitres des fake news.

 Il serait temps d’écouter la base qui dit des choses intéressantes. Heureusement que ces hommes de terrain qui pensent leur métier peuvent de plus en plus se faire entendre par les moyens de communication non institutionnels. Où sont les ONG si promptes à regarder chez les autres.

Il me semble que cela craque de toutes parts. Et cela n’est pas forcément bon.

J’ai lu un article sur la pollution en Méditerranée. Contrairement au battage à la TV qui nous montre quelques associations ramassant quelques sacs plastiques dans nos ports et nos plages (belle action qui doit continuer à se faire). Cet article pose la question d’où est originaire la majorité de la pollution. Et pointe du doigt les mégapoles côtières de l’est et du sud de la Méditerranée (80% des populations semble-t-il), sans réseaux de dépollution, sans ramassage et recyclage, alors que notre pays fait payer cher cette dépollution aux contribuables que nous sommes. Mais d’après les journalistes qui font ces reportages la pollution est surtout de notre faute et celle des touristes venant en masse sur nos côtes (alors que la majorité des stations d’épuration françaises répondent à des normes que sont loin d’atteindre celles d’autres pays. Comme on dit aujourd’hui ils ont dû mal étudier leurs dossiers.

 

  • Et petite touche médicale : Orange avec AFP :

Les inégalités d'accès aux soins "explosent", dénoncent des associations.

A lire aussi

Quand l'hôpital "dégringole": à Lure, l'offre de proximité malade depuis 40 ans

Hôpitaux de proximité : "On a un tout petit peu de mal à comprendre la stratégie"

Orange avec AFP, publié le samedi 09 juin 2018 à 15h45

La Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité regrette que les politiques publiques "détruisent le maillage territorial" en matière de santé.

Ça aussi ça bouge, il faudrait peut-être y réfléchir avant que tout craque.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 10:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juin 2018

09 Juin 2018 Retraites ou retraite

Il semble qu’une nouvelle grande « réforme » des retraites soit en préparation. Déjà on consulte, déjà le vieux monde s’inquiète.

Il m’est venu un rêve.

Demandons aux députés et sénateurs de réformer leur propre retraite et une fois votée et mise en route on pourra s’en inspirer pour la transposer dans son intégralité à tous les français, pour en faire une retraite unique gérée par un gestionnaire unique choisi par les Assemblées.

De même on pourrait généraliser les conditions de travail des employés des Assemblées *.  

Enfin le nouveau monde irait vers l’équité et la simplification.

Pourquoi pas cette méthodologie ? L’exemple a toujours été la meilleure façon d’entrainer l’adhésion des suiveurs et derniers de cordée.

Chiche.

 

* Conditions de travail et fake news ; « Lexpress.fr » redresse les informations de « Capital.fr ». Difficile de trancher si les Assemblées ne publient pas de comptabilité sincère.

https://www.capital.fr/economie-politique/logement-remuneration-les-privileges-ahurissants-des-fonctionnaires-de-lassemblee-nationale-1266913

https://www.lexpress.fr/actualite/politique/assemblees/salaires-a-l-assemblee-l-etude-etait-bidon_2015577.html . Qui semble l’expert en redresseur de Fake news et dont le directeur de la rédaction, Christophe Barbier, est tous les jours sur les plateaux TV et ne dit que des vérités vérifiées. Encore une fonction qui laisse des loisirs à celui qui l’occupe.

Qui a raison ? Même les salaires cités par « lexpress.fr » sont intéressants et on oublie les primes.

A vous de juger !

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,