Estic Tip

26 mai 2019

26 Mai 2019 Qui nous informe, qui nous désinforme

A la TV Un sujet plein d’intérêt sur la manipulation des photos et des « Posts » sur Instagramme par exemple ou Youtube.

On y rappelle que les photos peuvent être manipulées facilement. Mettre son image dans des cadres différents faire penser qu’on a visité différents pays sans bouger de chez soi. Pratique pour des « reportages ».

Et qui manipule ? Les Russes ?

Non les sociétés commerciales qui payent des « influenceurs », Youtubeur qui se font payer pour promouvoir les produits (sans le dire), et comme nous l’avons vu hier pourquoi pas l’Europe ?

Mais non les méchants ce sont les autres.

Méfiez vous disent-ils, pas des gentils qui vous veulent du bien en « retouchant » la réalité. Mais des autres les méchants dont je vous dis le nom de façon parfaitement bénévole et humanisme.

Provocation ? Plutôt réalité. Surement un agent des méchants russes.

Ces deux là sont-ils des agents russes?

 

Je viens aussi de lire le fiasco de « Parcoursup » en ce qui concerne les IFSI (Instituts de Formation en soins infirmiers) dans Marianne. La réponse du ministère en gros, ce n’est pas de sa faute. On est dans la technocratie autosatisfaite pure. Quand donc les professionnels de terrain pourront reprendre la main ? Je suppose que la sélection actuelle doit se faire sur les connaissances de l’organigramme de l’hôpital avec le directeur grand manitou des soins, du budget. Connaissances sur les protocoles des multiples micro-actes de soins à faire sans liaison avec la santé et les besoins d’un patient déterminé. Le patient qu’on met dans les écrits au centre étant de fait considéré comme la mouche du coche qui contrarie la gestion.

Relisez la fable de La Fontaine « Le coche et la mouche » vous aurez une très bonne notion du fonctionnement de notre société où ceux qui volettent et bourdonnent dans les bureaux sont mieux considérés que ceux qui servent réellement. Il faut dire que les gros bourdons suffisants n’ont qu’un seul critère, être obéis par leurs subalternes et louangés par les nombreuses sociétés de conseil qui les « aident » par de nombreuses missions bien rémunérées. Comme le commanditaire et payeur est celui qui tient le budget, les conclusions vont dans le sens du renforcement du pouvoir. On noie les coûts de ces missions d’études dans des plans de financement alambiqués.

Nous en sommes maintenant à l’hôpital au stade de la trottinette à pédale (modèle 1950) pilotée par un essaim de mouches à miel qui ne laissent que ceux qui les flattent profiter du festin.

Je doute que les armes antinuisibles bio (seules admises maintenant) ne suffisent pas à éradiquer le phénomène si j’en juge par l’efficacité qu’elles ont sur les pucerons de mon jardin.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 mai 2019

25 Mai 2019 Petit pastiche sur Casino et vraie vie

Casino dépôt de bilan ?

A chaque fois je me rappelle la fameuse parabole des « rameurs de l’ENA »

Ou la fameuse histoire de Coluche qui disait : vous donnez le Sahara à un Enarque et deux ans plus tard il fait un emprunt pour acheter du sable.

Si vous pensez que j’exagère regardez le CV de Jean-Charles Naouri

Jean-Charles Naouri - Wikipédia

Jean-Charles Naouri, né le à Bône ( Algérie), est un homme d'affaires et chef d'entreprise français. Il est l'actionnaire majoritaire - à travers les sociétés Rallye et Foncière Euris - et le président-directeur général du Groupe Casino, qui regroupe les enseignes de grande distribution éponymes, ainsi que les enseignes Monoprix, Franprix et Leader Price, sans compter le site de commerce en ligne Cdiscount.

http://wikipedia.org

En pastiche : vous donnez une entreprise solide dans le petit pois à un Enarque, ex-banquier entre autres par ailleurs, aussitôt la masse salariale augmente. Il embauche une cellule de communication personnelle pour le président et une cellule pour l’entreprise. Il crée aussi un staff de hautes personnalités pour diriger les investissements. Il renforce le conseil d’administration avec des « amis » largement défrayés de leurs « conseils » au cours de quelques redoutables demi-journées de réunions épuisantes. Conseils dont on demande aucune preuve, secret des affaires aidant. (C’est moins dangereux que les emplois politiques fictifs). Il faut bien entendu développer l’affaire à l’international avec une cellule d’amis dédiés. Il leur faut bien entendu un parc d’avions d’affaires, d’hélicoptères, le temps de ces grand(e)s femmes et hommes est précieux. Force réunions dans les palaces de pays exotiques. Quelques banquiers d’affaires pour les comptes off-shore.

Il faut aussi un staff de DRH.

Un peu de publicité qui ne promette rien.

Et quelques manœuvres pour facturer en direct les petits pois.

Tout cela serait drôle si à la fin ne se retrouvaient sur le carreau non pas ces financiers flamboyants, mais ceux de la soute qui ont ramé pour faire avancer le paquebot dans la semoule.

Mais tout va bien pour ce scintillant président. Lui va pouvoir négocier sa sortie avec les banques de son conseil de surveillance et impliquées avec lui. Pour assurer sa sortie honorable par une promotion et un golden « good bye ». Et qui va payer ? Les clients des banques qui eux n’auront aucune possibilité de négocier pour rejeter l’augmentation de leurs frais bancaires ! De quoi se plaignent-ils, quelques euros pour quelques millions de gagne petit, est-ce important ?

De toute façon les « bénéfices » sont depuis longtemps partis dans des pays plus compréhensifs des « grands investisseurs ».

Nos grands politiques « indépendants » sont chargés de nous faire avaler la pilule. (Celle-ci est fabriquée sur place).

 

Si vous voulez vous informer avant de voter, regardez Youtube.

Macron se fait interviewer par un « youtubeur ». Ce qui va lui permettre de continuer en douce la campagne hors des délais officiels. Que voulez-vous on ne peut pas contrôler ces grands GAFA.

Pourquoi n’a-t-il pas choisi ce reportage ci ?  Invitée gratuitement par Bruxelles pendant deux jours avec d’autres Youtubeurs cette commentatrice active sur le réseau, a filmé en vidéo les scènes, surprenant pour ces technocrates. Mais la com semble être mal passée.

et le reportage

 

J’ai assisté hier à une magnifique conférence sur les troubadours. (Les petits villages ont aussi une vie intellectuelle, souvent bien plus riche intellectuellement que mondaine ailleurs).

Avec humour le conférencier a communiqué sa passion pour les langues et fait beaucoup de réflexions pertinentes.

et sa conférence en vidéo

 

 

Quelle relation avec ce qui précède ?

 : La déconnexion de certains avec l’histoire et le terrain

 

Cela éviterait aux « Grands Editorialistes Parisiens » de se ridiculiser en donnant des leçons sur des sujets qu’ils ignorent ou dont ils ne voient que la face politiquement parisianiste qu’ils veulent voir. Certains articles pontifiants, ces derniers mois, m’ont profondément irrité.

Cela éviterait aussi à cet homme politique parisien de penser qu’il peut venir donner des leçons en Catalogne, catalan lui-même, mais avec un prisme idéologique qui méconnait beaucoup de choses.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2019

24 Mai 2019 Il faut que l’Europe nous défende contre tous ces méchants

Petit amusement ce soir devant les infos de la TV. Sur le petit résumé « qui peu choquer les jeunes enfants » sur la 3 à priori.

Les vilains chinois ont sorti un logiciel qui ne peut qu’être étatique qui fait sonner le téléphone des mauvais payeurs ou délinquants de façon à ce que les gens alentour soient avertis des turpitudes du porteur de ce téléphone. De même les fautifs se voient retirer le droit d’acheter un billet de train ou d’avion.

De même le gouvernement chinois, oh les affreux dictateurs, met des caméras de surveillance partout pour suivre et ficher tout le monde. Ils sont vraiment très, très vilains ces dirigeants chinois.

Mais ne jetons pas la pierre ils nous fournissent des esclaves pas chers pour nos industries délocalisées comme l’industrie pharmaceutique.

 

Chez nous, ce n’est pas pareil. Les caméras ne servent qu’à nous protéger. Par ailleurs les grandes entreprises commerciales étudient le langage, le visage et le comportement des cobayes pour affiner les logiciels qui permettent de déterminer ce qui conduit les acheteurs à acheter. C’est pour le bien des consommateurs, pour leur faciliter la vie en leurs présentant les produits qu’ils doivent et souhaitent inconsciemment posséder. C’est bien car les entreprises ne cherchent que le bonheur des gens. Pas de communication ciblée mais une aide à la population.

 

Je pense qu’on nous épargnera la dénonciation des vilains par Intelligence Artificielle. Pas de ça chez nous, ou pour la bonne cause du commerce.

Petit obstacle sous nos cieux les voleurs de pommes seront immédiatement repérés et condamnés, ceux qui détournent des dizaines de millions ne seront condamnés que 20 à 30 ans plus tard, car ils ont de quoi se payer les plus grands avocats, dont on sait que le seul idéal est de défendre la veuve et l’orphelin.

Nos politiques ne sont tout de même pas prêts à voter ça, car si on pouvait aussi par l’IA, détecter ceux qui manque en promettant tout et le contraire en période électorale. Leur téléphone n’arrêterait pas de sonner. Balkany a choisi pour l’instant la musique des tontons flingueurs, qu’il serait dommage de remplacer par une sonnerie discriminante et stigmatisante, car les gens sont méchants pour les honnêtes gens.

Mais jusque là nous n’avons pour nous douter des mensonges que l’allongement du nez de ces Pinocchio.

 

Confirmation avec un peu de retard de la pénurie de corticoïdes. Mais je suis rassuré une communicante du ministère est venue expliquer que pour parler de pénurie il fallait qu’il n’y ait plus aucun de ces médicaments, or il semble en rester « un peu ». La dame va sans doute présider des réunions et produire des rapports qui vont tout arranger … sur le papier.

Les grands labos ont dit qu’ils allaient augmenter la production, mais n’ont pas dit où ! Les vrais fabricants, à l’autre bout du monde, de la molécule de base privilégient ceux qui payent cash et sont capables d’y mettre le prix. En effet la pénurie n’est pas mondiale.

C’est bon d’être considéré comme un pays du tiers monde. Quelle leçon va donner Macron au monde.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 21:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 mai 2019

22-23 Mai 2019 réflexions diverses sur nos temps troublés

Ce matin sur Radio classique, Laurent Joffrin, un des 3 débatteurs, sentant que les idées qu’il défend n’auront probablement pas l’audience qu’il aurait souhaitée, explique que de toute façon la « victoire » des partis qu’il n’aime pas n’aura aucune conséquence car ils sont bien entendu nuls et ne servent à rien. Il est évident que si le parti qu’il défend, sans le dire, devance de quelques voix celui qu’il ne veut pas, il expliquera que c’est une grande victoire. Et dire que ces journalistes donnent des leçons de démocratie ! Ces journalistes sont des partisans qui ne veulent pas que cela se sache. Ils veulent passer pour de purs esprits. Mais ils défendent leur "chapelle" de toutes leurs forces et de tous leurs pouvoir de distorsion. C’est d’ailleurs à ça qu’on reconnait les journalistes vedettes.

Je ne sais pas qui va gagner ces élections que plus personne ne défend, mais il est probable que cela ne changera pas la vie de la base. On verra.

Mais hier j’ai eu le temps de regarder quelques vidéos dont je souhaite vous faire profiter, mais croyez-moi je ne souhaite en rien vous convaincre de mes goûts.

Moi mon vrai penseur c’est lui : Michel Onfray, vrai penseur à mon goût.

La première partie surtout (je veux vous faire gagner du temps sur mes exemples)

Mais on peut préfèrer Macron et ses manipulations. Avec quels résultats ?

 

On se moque aussi des clowns qui sont élus pour diriger des pays étrangers. (En Ukraine). On ne veut pas se rappeler que les « révolutions » qui ont débouché sur ce brillant résultat ont été manipulées par les Etats Unis et les pays européens qui se voilent maintenant la face et se moquent.

On oublie Berlusconi car lui a encore des sous.

On oublie Trump qui se permet d’épousseter la veste de Macron mais il dirige un gros pays devant lequel on s’écrase.

Mais pour un petit pays on se moque ! surtout si c’est un pays où on a voulu rétablir la démocratie avec le résultat que l’on connait.

En son temps Coluche, comique qui avait une vue acérée de la société, et que j’appréciais beaucoup, a fait peur à tous les politiques.

 

Un autre artiste qui a une vision politique qui peut fait rire (les politicards professionnels) mais au moins qui fait réfléchir

 

Et cet autre commentateur quotidien de l’actualité de la France périphérique qui me plait. Sans doute parce que je suis un bouseux indécrottable, mais qui agace les citadins autosatisfaits.  Pour moi c’est là qu’on voit les dégâts de la pollution sur ces cervelles empilées dans leurs silos. Les bétaillères servent pour nous malheureusement à transporter des animaux, mais au moins pas des êtres humains, qui sont censés avoir une âme.

(Cf. Article intéressant sur Sciences et vie de ce mois sur « les lois de l’effondrement des civilisations ». Le regroupement des populations sur de petites surfaces ingérables n’y est pas pour rien semble-t-il. Effondrement sous leur propre poids ?)

Regardez vers le milieu de la vidéo de Campagnol TV

J’aime bien la comparaison avec Narcisse, amoureux de sa propre image et de sa propre intelligence (du moins à l’aulne qu’il se fixe lui-même). 

On pourra penser que, en suivant cette voie, je me fais des illusions car seuls nos génies sont capables de nous conduire (ou de nous manipuler).

Moi je garde espoir dans tous les hommes, car dans tous les milieux j’ai rencontré dans ma profession des gens qui réfléchissaient et qui au moins apportaient des idées. Plutôt que ces marionnettes des « marchés rois » qui suscitent des oppositions les plus basses possibles en excitant les plus ignares ce qui leur permet de paraitre, pensent-ils géniaux.

Ah les cons !

 

Rajout encore

La vidéo d’hier de Campagnol TVL parle des sondages.

Je suis plus ou moins d’accord (plutôt plus)

Mon expérience pour avoir, sur l’instigation de mails internet d’instituts de sondages plus ou moins folkloriques commencé parfois à répondre à ces fameux sondages. J’ai toujours été refoulé au bout de quelques réponses, car ces messiers tout à coup trouvaient qu’ils avaient trop d’échantillons de mon profil (trop retraité, trop âgé, classe socio professionnelles inadaptée etc…)

En gros lorsque vos réponses ne plaisent pas, vous être poliment rejetés en avançant des raisons techniques. Et pourtant à priori ces grands instituts de sondage sélectionnent, avant envoi des questionnaires, leurs « clients » sur des critères dits scientifiques, mais si les réponses ne correspondent pas à celles espérées, vous êtes éjectés pour que les résultats des sondages correspondent au mieux aux désirs de ceux qui les ont commandés (et payés).

Ah les voyous libéraux !

 

Et une dernière pour la soif.

J’essaie de comprendre ce qu’est la « quantique » ou mécanique quantique car le président d’honneur de notre association du laboratoire Arago (de Banyuls sur mer) est Albert Fert prix Nobel de physique pour ses applications de mécanique quantique.

J’avoue avoir toujours des difficultés énormes a apréhender ces notions qui me sont assez étrangères.

Mais cette vidéo, dont le propos démarre très lentement, est très pédagogique et parle des applications des travaux d’Albert Fert. Et l'orateur éclaire bien des choses, et surtout la façon dont progresse la recherche.

Entre nous, je pense que certains d’entre nous ont plus d’utilité que d’autres, mais ce ne sont pas ceux qui se rengorgent sur le miroir de la télévision.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2019

20 Mai 2019 Mon grain de sel contre l’acharnement thérapeutique

Désolé de voir à nouveau à la TV des reportages médiatiques, sur des questions fondamentales, traités par des journalistes qui n’ont aucune expérience autre que livresque (le fameux dossier constitué le plus souvent par d’autres compilateurs ignorants les réalités) d’un problème et qui passent le lendemain à un autre sujet qui leur est tout autant étranger, avec pour seul appuis des dossiers de presse faits de bric et de broc.

Je suis toujours aussi étonné de ces défilés de personnes convaincues de la justesse de leur cause sans y avoir réfléchi et sans en avoir aucune expérience. Mais cela fait de belles images pour la TV. Aucun journaliste ne demande à Mr Castaner de dénombrer les participants et ne demande à ces « manifestants » de s’exprimer comme ils le font avec les gilets jaunes, en essayant de montrer les contradictions et en mettant en valeur les positions extrêmes. Le journalisme est un art, coco.

 

J’ai eu dans ma famille éloignée, alors que j’était déjà dans mes études de médecine un cas de cousin plongé, jeune adulte, dans un coma profond à la suite d’un arrêt cardiaque survenu au cours d’une anesthésie d’une chirurgie abdominale. Son épouse, une cousine, l’a, un temps, pris en charge à domicile, ce qui même avec des aides est une tache psychologiquement et physiquement insurmontable. Ce cousin est décédé quelques années plus tard sans reprise de conscience. Pourquoi les tenants de la vie de la partie déraisonnable de famille Lambert ne se proposent-ils pas pour cette prise en charge à domicile, aidée par les nombreux accompagnants qui défilent agitant des pancartes dont ils ne connaissent pas les implications.

Faire survivre un coma dépassé en l’alimentant et l’hydratant n’est pourtant pas difficile. Si on exclut bien sûr les soins cutanés de prévention d’escarre, les changes des couches souillées par les selles ou les diarrhées, les soins urinaires, les soins par antibiotiques pour combattre les infections pulmonaires sur des encombrements de trachée ou de trachéotomie qu’il faut aspirer.

Cela mobilise un personnel nombreux, mais souvent en sous-effectif (ah ! le budget !), disponible 24 h sur 24 et qui, malgré ce que pensent certains, s’attache à la personne pour peu que les soins ne soient pas délégués à des intérimaires tournants.

Je ne comprends pas que certaines familles réclament les soins pour l’être cher, sans être capables de les prendre en charge, avec un minimum de formation, mais avec tout l’amour dont ils sont capables, aidés bien entendu au fil des années par les cohortes d’accompagnants protestataires de défilés.

La question du coût semble accessoire mais est bien présente, et en tout cas vient obérer le budget de l’hôpital, dont les lignes budgétaires de matériel et de personnel font peser sur le service une suspicion d’inutilité, au dépend de qui ?

J’ai eu dans ma carrière l’occasion de prendre en charge des arrêts cardiaques réanimés tardivement ou dont la tentative de réanimation s’est trop prolongée. Le cœur peut repartir, mais le cerveau est lui très atteint voir totalement éteint. Heureusement dans les atteintes cardiaques ces cœurs se révèlent trop mauvais pour guérir (alors que l’on parle souvent des cœurs trop bons pour mourir, ce qui existe et qui motive les secours). Et les récidives sont alors inéluctables. Il serait en effet bien difficile d’entreprendre une chirurgie réparatrice cardiaque sous anesthésie, sur un comateux, pour une « réparation » trop tardive pour être efficace.

Nos grands producteurs de lois, ne devraient siéger dans les commissions de réflexion, qu’après des stages de plusieurs mois, avec les horaires des soignants, dans les unités à qui on veut expliquer le fonctionnement soi-disant parfait, en n’ayant siégé qu’autour d’une table, dans la tranquillité feutrée de ce type de réunions. Loin de moi de penser que ces « experts » de médecine, de droit, de santé publique, soient de mauvaise foi. Je pense simplement que chaque cas est particulier et demande une décision rapide voir immédiate.

 

Mon expérience personnelle

« Réveils de coma ». Un des secteurs de l’établissement où j’ai exercé était spécialisé pour la prise en charge de réveil de coma. Ce réveil était espéré, parfois appuyé sur des signes positifs et une évolution favorable continue. Ce réveil était souvent confirmé, mais parfois infirmé, mais se faisait le plus souvent vers des séquelles sévères, parfois mal acceptées par les familles et la société (comportements « désinhibés » parfois et séquelles motrices lourdes)

Trachéotomie à changer car bouchée ou expulsée au cours d’une toux. Episodes thermiques sévères avec parfois crise épileptique prolongée, régurgitations d’origine gastrique noyant les poumons.

En garde. Le médecin cardiologue de l’hôpital qui prend la garde comme tous ses confrères, neurologues, rééducateurs, angiologues, dans tous les services doit prendre les décisions dans les minutes qui suivent. Pas le temps de consulter un dossier sur plusieurs heures (ou semaines comme le font ensuite éventuellement les magistrats) la décision doit être prise immédiatement. Les équipes sont, de nuit, très réduites, (le budget n’est fait que pour prévoir la routine !). Il m’est arrivé assez souvent entre 23 h et 5 h du matin, par exemple, d’être appelé en urgence pour résoudre ce type de problème. La « prise en charge » d’un patient qui s’étouffe et se noie dans son liquide gastrique, outre le côté impressionnant, ne laisse pas au médecin beaucoup de temps pour réagir, et peut être l’occasion de gestes techniques de plusieurs heures. Il est parfois difficile de se réendormir sans se poser de multiples questions sur la validité et la justification des gestes effectués. On est parfois peu fier du résultat. Mes collègues d’autres spécialités, devant un arrêt cardiaque d’œdème du poumon, ou d’embolie pulmonaire se retrouvaient devant les mêmes dilemmes.

Inutile de réveiller ceux qui ne sont pas de garde, parfois trop éloignés, et de toute façon la description des scènes d’urgence, peut prendre un temps précieux pour la survie du patient. Chacun prend sa responsabilité immédiate.

J’ajouterai que la récupération des gardes par un repos compensateurs n’était pas la mode à mon époque. Et la continuité des soins et la transmission des données (outre le dossier médical informatisé que j’avais mis en place, déjà) se faisait dès le matin, de vive voix, « au lit du malade » selon notre jargon.

On était très loin des protocoles anonymes et impersonnels que l’on veut promouvoir par l’Intelligence Artificielle. Cela dans l’idée qu’un médecin est diplômé, donc polyvalent et doit savoir tout faire (éventuellement guidé par une machine, le rêve de tout planificateur). Un peu comme un Enarque qui peut passer de la Culture aux Affaires étrangères puis au Budget avec le succès que l’on connait.

J’avoue que ma formation de base et surtout les remplacements de généralistes en campagne que l’on dit maintenant « désertifiées » m’ont beaucoup aidé, mais n’ont pas fait de moi un médecin polyvalent, gynécologie, pédiatrie complexe, accouchements : ma hantise !

 

Cette affaire Lambert réveille à chaque épisode mes interrogations et souvenirs.

De même que l’intervention que je dois faire pour « la marche du cœur » de la Fédération de Cardiologie à laquelle j’ai déjà participé en Région Rhône-Alpes (époque dépassée car devenue Rhône Alpes Auvergne depuis. Détail amusant, à une époque de ma vie professionnelle nous faisions des réunions regroupées avec l’Auvergne. Cela nous avait été interdit pour des raisons administratives et donc de budget. Les temps changent, la stupidité administrative non. Mais certains en vivent bien)

Pour cette intervention de Cœur et Santé je me retrouve devant le dilemme habituel, simplifier au maximum pour délivrer un message de communication plus que de raison, ou de miser sur l’intelligence des auditeurs pour élargir leurs connaissances et les porter à réfléchir sur les pathologies cardio-vasculaires, les facteurs de risque et l’intérêt d’une prévention qui n’est pas l’alpha et l’oméga qu’on pourrait espérer dans le simplisme.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 mai 2019

17 Mai 2019 Juste quelques informations médicales.

L’Europe ne s’inquiète que peu des effets de la libre concurrence « non faussée » qu’elle promeut à tous vents. Sauf qu’elle ne contrôle que le calibre des abricots ! Rien sur les réalités de la santé.

Santé publique

Santé publique : les vraies et les fausses priorités

Quels sont les défis de santé publique auxquels nous sommes confrontés ? Pour essayer de répondre à cette question qui permet de planifier les interventions j'ai versé dans la simplicité (c'est-à-dire, facilement vérifiable par chacun).

https://www.contrepoints.org

Ou comment il vaut mieux publier sur les sujets à la mode, plutôt que de faire des recherches sur des sujets qui dérangent.

Comment faisaient nos grands anciens qui ont fait les découvertes qui nous donnent notre vie bien protégée. Maintenant la recherche est faite de statistiques qui ne trouvent rien mais qui permettent à de nombreux chercheurs de contrôler les recherches des autres pour mieux ne pas sortir des sentiers battus.

Ensuite la santé publique publie des algorithmes de décisions, écrits par des gens qui ne sont jamais sur le terrain. Mais qui savent tout sur tout. Du moins le pensent-ils.

C’est la base de l’intelligence artificielle qui va nous traiter comme des statistiques.

 

Voici une partie d’une page de Vidal News sur E-mail d’information des médecins et pharmaciens.

 VIDAL News du 16-05-2019

 

 
 
 

Médicaments à base de prednisone et de prednisolone : l'ANSM met en place un tableau des disponibilités à 15 jours
Médicaments - Disponibilité
L'ANSM a mis en place un dispositif de suivi de la disponibilité, à 15 jours, des spécialités orales de prednisone (CORTANCYL et génériques) et prednisolone (SOLUPRED et génériques) sous la forme d'un tableau mis à jour mensuellement. Pour... Lire la suite

 

CELESTENE CHRONODOSE : tensions d'approvisionnement jusqu'en 2020 et distribution limitée au marché hospitalier
Médicaments - Disponibilité
L'approvisionnement en CELESTENE CHRONODOSE 5,70 mg/mL suspension injectable (bétaméthasone) subit un nouvel épisode de tensions. En attendant la remise à disposition normale annoncée pour début 2020, la distribution est provisoirement limitée... Lire la suite

 

DIPROSTENE (bétaméthasone) : rupture de stock jusqu'en 2020
Médicaments - Disponibilité
DIPROSTENE suspension injectable en seringue préremplie (bétaméthasone) subit une rupture de stock qui touche à la fois la ville et l'hôpital. Cette pénurie en corticoïde injectable d'utilisation courante devrait se prolonger jusqu'au début... Lire la suite

 

SYNACTHENE RETARD : rupture de stock en ville jusqu'à fin juin 2019
Médicaments - Disponibilité
Des difficultés d'approvisionnement en SYNACTHENE RETARD 1 mg/1 mL suspension injectable IM (tétracosactide/zinc) sont à l'origine d'une rupture de stock de ce médicament en ville. A l'hôpital, la distribution de cette hormone corticotrope reste... Lire la suite

 

SINEMET (carbidopa/levodopa) : deux dosages indisponibles, les autres sous contingentement
Médicaments - Disponibilité
Le laboratoire MSD prévoit une nouvelle rupture de stock de l'antiparkinsonien SINEMET (lévodopa/carbidopa) : la moitié des spécialités (2 sur 4) est déjà indisponible alors que l'autre moitié est sous tension et soumise à une distribution contingentée.... Lire la suite

Rassurant les produits type cortisone sont « en tension d’approvisionnement » ou non accessibles. (Mais pas que !)

On ne vous parle pas non plus de certains traitements de la tension dans lesquels on a retrouvé des impuretés et quelques effets secondaires. Mais ne vous inquiétez pas on réfléchit, car on n’a pas les moyens de faire autre chose.

Je n’ai pas vérifié où ces bases de produits étaient fabriquées. Mais l’industrie de fabrication délocalisée en Inde et au Vietnam en est probablement la cause.

Il vous reste l’homéopathie (fabriquée en France), ou la prière pour vous soigner. Toujours le dogme du commerce non faussé, mais on oublie de vérifier et de contrôler les produits, ça coute cher. Le producteur est sensé faire ses propres contrôles. On ne fait le contrôle des produits finis et transformé à partir des molécules industrielles que lorsque des incidents à répétition et surtout divulgués au public, forcent à une action.

Et pour vous achever, cette info. Vraie ? Il est certain que la gestion de la santé française est parfaite et que des individus peuvent sur le budget se permettent de divertir quelques millions. Et on pense que les contrôles là aussi sont sérieux !

Un directeur d'ARS condamné pour avoir financé des hôpitaux au Sénégal et au Maroc !

Les agences régionales de santé ont, depuis 2010, succédé aux anciennes DDASS, mais leurs pouvoirs n'ont pas beaucoup changé. Elles restent les bras armés du ministère de la Santé dans toutes les régions et ont pour but officiel " d'assurer un pilotage unifié de la santé en région, de mieux répondre aux besoins de la population et d'accroître l'efficacité du système ".

https://www.bvoltaire.fr

Portez-vous bien et gardez le moral.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2019

15 Mai 2019 Pot-pourri d’Europe phare du monde

Pot-pourri : mélange d’ingrédients divers sur l’Europe.

J’ai enfin réussi à lire le livre de François Hollande ! Ce livre m’a été offert par un ami, socialiste canal historique avec qui je reste ami, malgré son attachement à Hollande, car cet ami représente pour moi le meilleur du socialisme et son humanisme.

J’ai mis beaucoup de temps car je décrochais régulièrement de cette pensée bisounours qui pense que présider des commissions est un acte ! même si cela ne débouche sur rien. J’ai eu l’impression de lire monsieur tout le monde éberlué par sa propre suffisance.

Vacuité totale de la pensée et surtout de l’action. L’homme semble bien ressembler intellectuellement à sa caricature essuyant les trombes d’eau, et revenant de ses rencontres avec madame Merkel les épaules basses. Il avait l’air plus béat sur son scooter.

Il a même réussi à réchauffer dans son sein, sans s’apercevoir de rien, un manipulateur brillant (dans la manipulation), un causeur inépuisable, mais dont la vacuité des résultats fait sourire les gouvernants de l’Europe entière à qui il pense avoir à donner des questions.

J’écoute toujours beaucoup sur internet et constate que souvent, même avant de visionner certains candidats, mon opinion et constatations sont bien en phase avec les plus critiques, mais qui eux citent, en appui de leur thèse, les textes des traités Européens, plutôt que les rêveurs et les béats de l’Europe dont la pensée de changement n’a aucune chance d’aboutir.

Ayant mal dormi cette nuit (le 13-14)  j’ai vu la rediffusion d’un débat entre Zemmour et Cohn Bendit. Zemmour brillant et Cohn Bendit ce « révolutionnaire » de 1968, devenu depuis un nanti retraité de ses divers mandats dont celui de l’assemblée européenne. Il serait même Macrondolâtre et conseiller nocturne du génie dit-on. Nous voilà guidés par quelqu’un de compétent, qui n’a jamais rien fait. Pensées de sénateur devenu pontifiant ! J’ai surtout retenu sa réponse embrouillée à un petit patron du transport, dont l’entreprise périclite du fait de la directive des travailleurs détachés. En gros la réponse était, je sais bien les difficultés, mais nous travaillons à modifier tout cela (à petits pas et depuis 10 ans, sans vrais résultats).

VIDÉOS - "La Grande confrontation": six séquences à retenir du débat (houleux) entre Eric Zemmour et Daniel Cohn-Bendit

ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2019 : EUROPE, STOP OU ENCORE ? - Ce lundi soir, à moins de deux semaines des élections européennes, LCI organisait une "Grande confrontation" entre Eric Zemmour et Daniel Cohn-Bendit. Protectionnisme, fiscalité, citoyenneté, immigration, les débats entre les deux hommes aux convictions diamétralement opposées ont été intenses.

https://www.lci.fr

 (c’est un résumé)

Il n’a pas demandé à ce petit patron en perdition de 68 ans qui redoute le dépôt de bilan de quoi il allait vivre après son dépôt de bilan. Notre Dany le rouge bien à l’abri de ses retraites confortables, survivra facilement à encore 20 ans de « négociations ». Le petit patron lui sera mort au moins socialement. Lamentable, cela ne donne pas envie de cette Europe technocratique et stérile. (Mais pas stérile pour les lobbies). Minable.

La vieillesse est un long naufrage dit-on. (Dany le rouge est plus jeune que moi ! de peu !). Mais ne serait-ce pas plutôt la politique ?

Philippe de Villiers remet beaucoup de choses en place, même si les faits évoqués sont niés par les politiques et la sphère médiatique.

 

Et pourtant je reste Européen convaincu, bien dans tous les pays de l’Europe. Même dans ceux attaqués par nos élites qui, européistes soi-disant, ne se reconnaissent pas dans ceux qui ont une politique différente de la doxa libérale. Surtout s’ils sont élus et réélus démocratiquement. Comprendre les obligerait à réfléchir.

Mais cette Europe de Maastricht n’est pas la mienne.

Interview sur TV. Les tenants de la majorité sont écoutés par les interviewers comme s’ils détenaient le Saint Sacrement. Les listes d’opposants sont confrontées à la contradiction agressive de ces mêmes interviewers qui se retranchent ensuite derrière de soi-disant paroles des têtes de la liste de la majorité. Si le questionneur obtient une réponse pertinente, il se retranche derrière le fait que ce n’est pas lui qui l’a dit mais la tête de liste majoritaire. Il n’assume même pas le fait de poser la question pour montrer la pertinence de la majorité par rapport à l’opposant. L’opposition est donc sommée de se positionner par rapport à cette vérité.

 

Orange actu sur l’ordinateur :

 Orange nouveau nom de France télécom bien connu pour sa gestion non violente. (Mais un banquier prend sa défense ! Les employés peuvent se suicider pourvu que les finances de l’entreprise aillent mieux). 

 (https://actu.orange.fr/france/france-telecom-un-ex-gouverneur-de-la-banque-de-france-au-secours-de-lombard-CNT000001fHuvZ/photos/l-ex-pdg-de-france-telecom-didier-lombard-le-6-mai-2019-a-paris-5f0f8b97507400921bad3f9723a3989d.html)

Orange actu annonce donc : Macron en tête de la Mobilisation internationale contre la violence armée. Pas contre celle de l’utilisation des LBD (classées armes de façon international). Que ne le fait-il depuis 2 ans dans notre pays ? Mais son gouvernement va faire un texte, qui va servir de phare au monde entier.

Mobilisation internationale à Paris contre la violence en ligne

Emmanuel Macron et la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern sonnent la mobilisation contre la violence en ligne en lançant mercredi à Paris "l'appel de Christchurch", deux mois après la diffusion en direct sur Facebook de l'attaque contre des mosquées en Nouvelle-Zélande.

https://actu.orange.fr 

Tout cela serait drôle si ce n’était pas ridicule.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2019

12 Mai 2019 Parlons Europe

Voici quelques remarques de ma part, mais surtout prenez le temps de regarder les débats que j’ai trouvés sur le net.

Des journalistes réagissent, enfin, à la bêtise ambiante qui règne sur les grandes chaines, partisanes, qui cherchent le buzz plutôt que le débat. Et où l’animation agressive est menée par des roquets (ettes) pour rester inclusif.

Couper votre télévision et prenez le temps d’écouter ces débats où l’animateur sait rester à sa place.

Mais avant, j’entends souvent l’argument des pro Europe, l’Europe c’est la paix !

Depuis 1945 en effet la France a surtout fait la guerre ailleurs dans le monde. Les traités de 45 avaient il est vrai désarmé l’Allemagne, donc pas de guerre avec l’Allemagne c’est vrai !

Mais les armées françaises et les jeunes français se sont battus partout, Europe ou pas.

Guerre du Vietnam

Guerre d’Algérie

Guerre d’Afghanistan

Guerre de Lybie

Guerres africaines

Guerre en Syrie

Guerre en Serbie Kosovo Yougoslavie c’est aussi l’Europe et une agression peu probante de la part des « alliés ». Les Etats Unis ont même bombardé l’ambassade Chinoise, une erreur parait-il

Tous les pays de l'Union européenne et leur capitale, date d'adhésion et monnaie

Liste des pays de l'Union européenne et leur capitale et date d'adhésion. Tous les pays de l'Union et leur monnaie.

https://www.sport-histoire.fr

L’Europe dite des « populistes » Roumains, Polonais, Hongrois, si décriés par nos « élites », malgré leur adhésion tardive, n’ont jamais fait de guerre contre les autres pays européens, eux. Ce qui n’est pas le cas de notre part en ex-Yougoslavie par exemple.

La Norvège, la Suisse, l’Islande ? n’ont pas connu la guerre malgré leur non-appartenance à l’Europe.

 

Venons-en à ces duels passionnants et si différents de ce que l’on nous donne à voir sur les grandes chaines, même si les vrais débats sont évités au profit de « comparution » devant de grands animateurs, du moins pour certains. On nous donne aussi à voir et écouter des consultants, des spécialistes dont la seule légitimité est leur présence permanente sur les chaines d’info, et je le suppose peu à leur travail salarié ou indépendant. Sélectionnés par qui ?

Regardez entre autres

Le Maire et Zemmour

Que penser de Le Maire ?

 

Philippe de Villiers seul car Mme Loiseau n’a pas voulu faire le déplacement.

Mais il apporte des éléments extrêmement clairs.

Je pense qu’il parle vrai et que les éditorialistes s’acharnent à nous faire croire le contraire. Mais leur rhétorique est en générale bien pâlichonne.

Puis Bellamy et Attali

Attali nous prédit, si l’Europe ne se continue pas, une guerre (pas moins) avec l’Allemagne ! Pourquoi ? les allemands sont-ils donc si agressifs ? à moins que ce ne soit la France si souvent embarquée dans des guerres illégales.

Que de vraies intelligences et je ne cache pas ma préférence pour Bellamy …pour qui je ne voterai pas. Que vaut Macron face à ces vraies intelligences ? Il me semble freluquet dans ses idées.

 

En tout cas laissez tomber votre télévision, vous n'y apprendrez rien.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mai 2019

11 Mai 2019 De la réalité en politique et en économie

On m’a fait passer ce document, transcription d’un discours qu’a fait François Mitterrand, à la fin de son mandat et à la fin de la présidence par la France de l’Union Européenne.

mitterrand - " Le nationalisme, c'est la guerre !" - Ina.fr

Devant le Parlement européen réuni en séance plénière à Strasbourg, François Mitterrand détaille le programme de la présidence française de ce premier semestre 1995. À quelques mois de la fin de son second septennat, il tire également le bilan de son engagement européen et alerte des dangers d'une remise en cause de l'œuvre accomplie.

https://fresques.ina.fr

Très beau discours, émouvant, et probablement sincère.

Je ne peux cependant pas oublier qu’en France le principal responsable de la montée du nationalisme pur et dur, aux dépens de ses opposants plus modérés, est bien ce locuteur. Il s’en est servi pour sauver « son camp » en perte d’audience. Repoussoir pour dire « moi et les miens » ou le chaos.

Le discours est toujours utilisé actuellement. Votez plus pour moi car je suis moins pire !

 

Otages, décision rapide

Honneur à ceux qui s’engagent pour leur(s) idéal (aux). Ces « jeunes » vont eux jusqu’au bout de leur vocation de « servir la France » et ses représentants, quels qu’ils soient.

Macron va gesticuler et parler pour l’accueil des ex-otages dont ces deux français qui ont été capturés en zone réputée très dangereuse. (A moins qu’il n’y ait aussi des choses moins avouables pour l’Etat). Il semble que la participation présidentielle a été de donner le feu vert à ceux, des militaires, (pour lesquels on connait sa méfiance car ils lui ont fait de l’ombre), et qui eux ont organisé l’intervention sur le terrain et ont pris et accepté les risques.

 

Et l’autre otage qui reste otage après plus de 2 ans et dont la famille se plaint de l’immobilisme de l’état ?

Otage française au Mali : la quête du fils

Sébastien Pétronin a répondu à l'appel de sa mère, Sophie Pétronin. Il est parti à sa recherche dans l'immensité du Sahel.

https://actu.orange.fr

Ceci il y a quelques jours.

J’espère que Macron aura un peu d’insomnie pour réfléchir à sa responsabilité et aux dégâts qu’elle peut entrainer.  (Œil des gilets jaunes par exemple, eux qui ne sont pas des terroristes mais seulement des gens qui se sentent oubliés). Il n’y a pas que sa gloriole personnelle à défendre mais aussi il faut en assumer les conséquences. Mais il y a aussi et surtout les élections européennes qu’il faut sauver pour sauver son camp. Et c’est bien le plus important !

 

Sujet TV sur le commerce bio et « équitable ». Il parait que ce commerce a le vent en poupe. La TV sort des chiffres, l’achat aux producteurs est un peu plus important ?

Nous avons tous les chiffres (avouables ?) …. Sauf les marges dégagées par les promoteurs (et lobbyistes ?) de ce commerce ? pourquoi pas les autres chiffres ? :

Le coût réel de la production, (heures de travail comptées) et marges. On économise sur les produits chimiques, quel est le coût de la main d’œuvre spécialisée ? Je n’en sais rien. Nous avons certains chiffres mais certaines questions ne seront pas posées ? Manque de pugnacité des journalistes qui ne veulent pas compromettre le passage de leur sujet sur les chaines des médias télévisuelles subventionnées et vivant de la publicité des « annonceurs ».

 

Interview du chanteur Bertrand BELIN sur la 2 ce matin, ce n’est pas franchement le style de musique que je préfère. Mais la réponse de ce chanteur au cours de son interview m’a très favorablement impressionné.

On lui demande s’il se considère comme « engagé »

Voir à 1 h 30 mn 45 pour le début de l’interview et surtout à 1 h 33 mn, après la question de l’engagement et l’interruption en arrière-plan de pompiers qui courent.

(Attention la rediffusion est limitée dans le temps sur le site de Télématin de la 2. Mais j'en ai fait une sauvegarde)

Télématin Émission du samedi 11 mai 2019

Sur Twitter via #telematin. Un rendez-vous réveil-matin ponctué d'une page d'information toutes les demi-heures. Deux flashs info sont traduits en langage des signes à 6h30 et à 9h.

https://www.france.tv

Belle réponse qui relativise celle de ces engagés du Tweet, des nounours, des fleurs et des grandes déclarations spectacles au micro.

Tout n’est pas perdu, hors la politique politicienne !

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2019

07 Mai 2019 Et l’Etat là-dedans

En « ouvrant la Tv » vers 6 h du matin, j’ai cru rêver.

Notre premier ministre, soi-disant surchargé de travail était hier soir, semble-t-il à un « meeting » de la liste LREM pour les élections européennes. (Il y avait aussi trois autres ministres désœuvrés).

Lui qui, il me semble, a été chargé par le président, de « mettre en musique » le fatras de « décisions » qui ont traversé l’esprit de Jupiter (d’après les journalistes) sans le moindre début de réflexion sur la mise en œuvre. Car bien sûr en cinq mois rien n’a été préparé, organisé, planifié et en état d’être mis en pratique. Il est vrai qu’on a occupé le temps en parlotte du type monologue en restant dans la brume ! (Et pourtant les gaz lacrymogènes étaient destinés aux gilets jaunes, ce qui les a peut-être empêché de bien réfléchir, mais pas au président)

Quelle curieuse conception de la musique (pltôt celle que je préfère; classique) que de croire que le compositeur crée à partir du verbiage de son entourage ou d’un promoteur. A mon avis c’est plutôt lui-même le créateur, celui qui pense qui fait, qui crée, et qui est jugé.

Cela s’est traduit par une énième séance de réflexion à Matignon, le matin même, réunissant en rang d’oignon autour d’une table très allongée, les « forces vives de la nation ». Chacun derrière une petite étiquette annonçant son nom et appartenance et chacun appuyé sur son « dossier ». Comme cette réunion a été décidée brutalement on se demande la cohérence de ces dossiers. Pour avoir fréquenté ce type de réunion créative, je pense que la séance a dû commencer par la présentation par lui-même de chaque « invité » ce qui peut prendre une heure au vu du nombre de participants. Puis l’organisateur fixe le cadre de la réunion enfin ! puis chacun essaie de parler, à son tour, sans trop écouter les autres. Bonjour le côté pratique de la chose. Là aussi on parle et on compte sur d’autres pour la « mise en musique », l’orchestration comme on dit encore en musique. C’est probablement ce que l’on appelle dans ce monde « agir ».

Quoi qu’il en soit toutes affaires cessantes, devant l’immensité du travail, le premier ministre s’est occupé de ses troupes. En parlant encore, car la parole remplace les actes dans ce monde-là.

Macron veut dissoudre l’ENA plutôt que l’Assemblée. Je ne suis pas un farouche partisan de l’ENA, du moins de celle qu’elle est devenue. Conçue à l’origine pour former les cadres de la Nation, elle est rapidement devenue l’outil du formatage des esprits dans l’entre-soi. La structure importe peu, c’est l’esprit qu’il faut changer.

Dans un club service dont je fus membre plusieurs dizaines d’années, la devise était « Servir ». Cette belle devise parfois était un peu détournée par certains.

L’ENA dont la devise devrait toujours être servir l’Etat et se former aux besoins réels du pays, mais qui s’est transformée en se servir de l’état et des connivences pour sa propre ambition et éventuellement des ambitions privées (Ah, le pantouflage). C’est cela qu’il faut modifier pour que nos « élites » se consacrent au progrès (avec les compétences nécessaires) et à l’action en vue modifier progressivement les rouages de la nation en fonction des besoins.

Foin des « grandes réformes » annoncées et qui ne servent à rien. Grands chamboules tout, emplis de « cavaliers législatifs » glissés en douce. (On m’avait parlé à l’époque de sécurité juridique existe-t-elle encore ?). L’adaptation de l’état et de ses structures aux besoins d’une réalité changeante serait bien plus profitable. Que diable, à quoi sert de tout changer de ce qui fonctionnait déjà à l’évidence (et mis en place par les gouvernements successifs tous géniaux d’ailleurs, et l’Enarchie), plutôt que d’adapter au quotidien.

Il me semble que cette conception pragmatique est plus efficiente que les longues parlottes.

Estic tip 5

Posté par Estic tip à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]